Vidéos A la une
Le 6 octobre, la nouvelle enquête sur le paiement des pénalités de campagne de Nicolas Sarkozy a été décrypté par Alain Marschall et ses invités: Damien Fleurot et Ruth Elkrief, journalistes politique à BFMTV, Laurent Neumann, éditorialiste politique de BFMTV et Thierry Arnaud, chef du service politique de BFMTV, dans le 20H Politique, sur BFMTV.
Vidéos A la une
Le face à face a opposé Jacques Séguéla, publicitaire, consultant chez Havas et Luc Ferry, philosophe, ancien ministre de l'Éducation nationale, qui sont revenus sur le retour difficile de Nicolas Sarkozy en politique. Un come-back qualifié de "raté" par certaine et qui continue de diviser sa famille politique. Henri Guaino juge que son échec serait "une catastrophe" et Xavier Bertrand souligne la difficulté de l'ex-président de la République à se "réinventer".
Politique
Alors que la dette de l’UMP a récemment été estimée à près de 80 millions d’euros, les élus du parti voient le montant de leurs cotisations augmenter. Et ils ne prennent pas tous la nouvelle avec le sourire.
Vidéos A la une
BFMTV Flashback revient sur le "Sarkothon" lancé par l'UMP l'an passé pour faire face à l'invalidation du compte de la campagne 2012 provoquant un trou de 11 millions d'euros dans les caisses du parti.
Politique
La grande souscription nationale lancée en 2013 par le parti d’opposition aurait-elle permis de gonfler le nombre d’adhérents à l’UMP ? C’est la délicate question que se pose actuellement François Fillon. 
Politique
Privé de remboursement l’été dernier pour avoir dépassé ses frais de campagne, Nicolas Sarkozy n’a eu d’autre moyen pour sauver son parti que de mobiliser financièrement ses électeurs. Seulement, à l’heure des remerciements, celui-ci se heurte à un problème de taille : l’UMP refuse de mettre la main à la poche. Les détails. 
Politique
Alors que l’UMP est parvenu dimanche à réunir les 11 millions d’euros qu’il devait rembourser suite à l’invalidation des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy, l’ancien chef de l’Etat a tenu à exprimer sa reconnaissance, mais aussi son émotion.
Politique
Alors que l’UMP a jusque fin septembre pour réunir les 11 millions d’euros qu’il doit rembourser suite à l’invalidation des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy, le parti d’opposition aurait déjà récolté 10,9 millions d’euros.
Vidéos A la une
Jean-François Copé annonce à Châteaurenard, que la souscription lancée après l’annulation des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy a permis de récolter 10,6 millions d’euros.
Politique
Il ne reste que quelques jours à l’UMP pour rembourser les 11 millions d’euros que le parti à empruntés pour financer la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012. Et alors que le parti d’opposition cherche à réunir le plus de dons possibles, certains élus estiment que l’ancien chef de l’Etat aurait pu se montrer plus généreux.
Politique
L’UMP a jusqu’au 31 juillet pour rembourser le prêt de 11 millions d’euros qu’il contracté pour financer la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012. Mais que risque le parti d’opposition si, passé cette date, il n’a pas réuni la somme demandée ?
Politique
La section du Parti Communiste (PCF) d’Oullins dans le Rhône a adressé un don d’un euro à l’UMP dans le cadre de sa grande souscription nationale. Le parti doit en effet rassembler pas moins de 11 millions d’euros pour éviter la faillite, suite à l’invalidation des comptes de campagnes de Nicolas Sarkozy  en 2012.
Politique
L’appel aux dons lancé par l’UMP après l’invalidation par le Conseil constitutionnel des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy aurait déjà rapporté plus de 5 millions d’euros. Le parti d’opposition doit en trouver 11 millions d’ici la fin du mois.
Publicité