Vidéos A la une
SANTIAGO - 8 septembre 2014 - Une explosion a fait 14 blessés dans le métro de Santiago au Chili. L'attentat qualifié de "terroriste" par le gouvernement chilien s'est produit à l'heure du déjeuner, sur la ligne la plus fréquentée de la capitale. La présidente socialiste Michelle Bachelet a immédiatement convoqué une réunion d'urgence au Palais présidentiel de La Moneda. Elle a assuré que le Chili restait un pays sûr : "Il s'agit clairement (d'un) acte terroriste. De là à dire que le terrorisme s'installe dans notre pays, n'est pas juste selon moi" a-t-elle insisté. Selon les premiers éléments de l'enquête, l'engin qui a explosé lundi est de type artisanal, fabriqué à partir d'un extincteur et d'un dispositif d'horlogerie, placé dans une poubelle. Jusqu'à présent, aucun groupe n'a revendiqué la responsabilité de l'attaque. Depuis cinq ans, le Chili a connu plus d'une centaine d'explosions d'engins improvisés notamment contre des guichets automatiques, des banques, des ambassades ou des restaurants. Ces attaques n'avaient causé que des dégâts matériels et des blessures légères.
Publicité