Vidéos A la une
SANTA BARBARA - 20 mai 2015 - Au lieu de touristes en maillots de bains, des équipes de nettoyeurs en combinaison blanche ont investi les plages autour de Santa Barbara. Mardi, la fuite d'un oléoduc a entraîné le déversement de près de 400.000 litres de pétrole dans la nature dont 80.000 dans l'océan Pacifique. La nappe polluante s'étale sur plus de 14 kilomètres. Une fort mauvaise nouvelle pour cette zone très touristique, ainsi que pour la faune et la flore. Si la brèche a depuis été colmatée, les groupes de défense de l'environnement réclament des explications à Plains All Americain Pipeline, l'exploitant. La région de Santa Barbara garde en mémoire la catastrophe de 1969, plus importante marée noire de l'histoire des Etats-Unis. Pour mieux répondre à ces craintes et nettoyer au plus vite le site, le gouverneur de Californie a décrété mercredi soir l'état d'urgence.
Environnement
Un étrange animal a été retrouvé mort sur la plage de Santa Barbara en Californie après le passage de la super-tempête qui a frappé la région la semaine dernière.
International
La fusillade s'est déroulée dans la soirée de vendredi dans le voisinage de Isla Vista, près de l'université de Santa Barbara en Californie. Les coups de feu ont été tirés depuis une BMW noire et ont fait sept morts dont le tireur. La police ignore s'il est lui-même donné la mort ou s'il a été abattu.
Publicité