Société
Lors d’une visite surprise à la prison de Fleury-Mérogis, le député (LR) Thierry Solère a été surpris de constater que le terroriste présumé des attentats du 13 novembre profitait d’une salle de sport individuelle. 
Publicité