Société
Un bus a été incendié dans la nuit de mercredi à jeudi, à Saint-Denis en région parisienne. Un groupe de 15 personnes a demandé aux passagers de descendre avant de passer à l’acte. On ignore encore les raisons de cet acte. 
Vidéos A la une
Un incendie avait 5 morts et 11 blessés ans un immeuble à saint Denis le 6 juin dernier. Un suspect a été arrêté, il s'agit d'un homme de 35 ans. lacé en garde à vue,il a admis être à l'origine du feu.
Société
Un incendie s'est déclaré lundi soir dans un immeuble de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Au total, cinq personnes sont mortes et deux ont été grièvement blessées. La cause de l'incendie est encore inconnue. 
Vidéos A la une
Un incendie s'est déclaré lundi soir dans la cage d'escalier d'un immeuble du centre Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis. Plusieurs appartements ont été rapidement gagnés par les flammes, qui ont fait 5 morts et 2 blessés graves. Trois pompiers ont également été blessés au cours de l'intervention.
Société
Vendredi matin, le "Figaro Magazine" s'est attiré les foudres d'habitants de Saint-Denis en publiant une enquête sur "l'islamisme au quotidien" dans cette ville. En couverture, une photo de Saint-Denis titrée "Molenbeek-sur-seine". 
Vidéos A la une
Cela fait 20 ans que les habitants de la cité Paul-Eluard assistent, impuissants, au développement du trafic de drogue. Ils sont fatigués de ce va-et-vient de voitures qui se déroule chaque nuit. Trafic mais aussi musique à fond et même barbecue. Pour faire fuir ceux qui gâchent leur existence, certains riverains passent la nuit devant les immeubles, à la place des dealers. Une initiative soutenue par la mairie qui dénonce le manque d'effectifs de police.
Vidéos A la une
Aca Pavlovic était au Stade de France avec sa femme le 13 novembre dernier, au moment où un jihadiste s'est fait exploser. Il a reçu une trentaine de boulons dans le corps. Ce mardi, il est de retour à Saint-Denis pour le match entre la France et la Russie. Pour lui, "c'est une bonne occasion de venir faire la fête et de combattre la peur". Mais ce Franco-serbe ressent toujours un peu d'appréhension. "Il y a trop de monde, ce n'est pas bon la foule pour moi", a-t-il reconnu. Comme un devoir de mémoire, "la première chose que j'ai fait, c'est de me rendre sur les lieux de l'attentat", a-t-il avoué.
Vidéos A la une
Trois mois après les attentats du 13 novembre, les victimes doivent désormais se reconstruire physiquement comme psychologiquement. Parmi ces victimes, six membres d'une même famille se trouvaient au Stade de France, où l'attaque de trois kamikazes a fait un mort et quatorze blessés, dont certains très gravement. BFMTV a rencontré Tina, qui vient de passer trois mois à l'hôpital, et son cousin Atsa, qui a pu rentrer chez lui il y a un mois et dont le calvaire est loin d'être terminé.
Vidéos A la une
Le témoignage sur RMC et BFMTV de Sonia, la femme qui a permis la neutralisation d'Abdelhamid Abaaoud met en lumière les manques en matière de protection des témoins dans les affaires criminelles. Bourdin Direct est une émission d'information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l'actualité.
Société
L’homme qui avait logé des terroristes présumés à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) a écrit une longue lettre aux juges d’instruction dans laquelle il continue de clamer son innocence.
Vidéos A la une
Cinq jours après les attentats de Paris, Chakib Akrouh, un Belgo-Marocain de 25 ans, s'était fait exploser lors de l'assaut mené par le Raid...
Vidéos A la une
BFMTV a pu recueillir le témoignage d'un homme qui habitait dans le même immeuble de Saint-Denis que les terroristes des attentats de novembre à Paris. Noureddine a été touché par une balle au cours de l'assaut. Il a ensuite été placé en garde à vue à la sous-direction anti-terroriste malgré sa blessure. Il a finalement été mis hors de cause. Il tente de revenir à la vie mais reste très marqué. "J'ai entendu juste un bruit: boum! C'était grave. Moi-même j'ai crié, j'ai sauté de mon lit. Je croyais que les meubles allaient tomber. C'est à ce moment que j'ai jeté un coup d'oeil à la fenêtre et que j'ai reçu la balle", explique-t-il.
Vidéos A la une
Gilles avait envoyé une photo de Marianne et lui à sa mère à leur arrivée au Bataclan en ce sombre vendredi 13 novembre. Le selfie du couple posté sur Instagram juste avant le concert a bouleversé la France. "Et après on n'a plus eu du tout de nouvelles de lui", raconte sa mère Nelly Leclerc. Quand les terroristes sont arrivés, il a fait partie des premiers à être blessé par les tirs. Il a d'abord poussé au sol sa petite amie, Marianne, qui est sortie indemne de la tuerie.
Vidéos A la une
Hayet, une amie de Jawad Bendaoud, suspecté d'avoir fourni un logement de repli à Saint-Denis à Abdelhamid Abaaoud, après les attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis, s'est exprimée devant la caméra de BFMTV après sa garde à vue. Elle est notamment revenue sur cette soirée du 13 novembre, où, alors qu'elle se trouvait avec Jawad, celui-ci lui a confié: "je suis dans la merde, un pote m'a dit de les héberger".
Magazine
Les internautes s'amusent toujours autant à se moquer de Jawad, le désormais célèbre logeur de terroristes. Leurs détournements sont toujours plus nombreux, et toujours aussi hilarants !
Vidéos A la une
Les enquêteurs travaillent toujours dans l'appartement de Saint- Denis, dans lequel a eu lieu l'intervention du Raid contre trois terroristes. Pour le moment, aucune kalachnikov ni aucune arme automatique n'ont été retrouvées, alors que de nombreux tirs ont été échangés entre les terroristes et les hommes du Raid et de la BRI. Il reste toutefois une benne de gravats à inspecter. À ce stade, les enquêteurs ont déjà retrouvé dans l'appartement une arme de poing, un neuf millimètre, une ceinture d'explosifs et des fragments de grenades. Le Raid a de son côté fourni tout son matériel d'intervention à la police judiciaire pour qu'elle puisse déterminer la nature des armes utilisées par les terroristes dans l'assaut.
Société
L’assaut qui a eu lieu mercredi dernier contre des terroristes à Saint-Denis a causé d’importants dégâts dans l’appartement où étaient retranchés les djihadistes. Découvrez les images.
Société
Le maître du Malinois lâché dans les premiers instants de l’assaut contre les terroristes a raconté les circonstances de son décès qui a ému bon nombre de personnes.
Vidéos A la une
Ce petit chien nommé Dobrynya est un cadeau à la police française. Après les attentats de Paris, les autorités russes ont décidé d'envoyer l'animal en signe de solidarité au peuple français. Dans une lettre adressée à son homologue français, le ministre de l'Intérieur Vladimir Kolokoltsev a expliqué les raisons de ce présent : il espère que ce chiot pourra remplacer Diesel, tuée en pleine opération lors de l'assaut du RAID à Saint-Denis mercredi. La mort de la chienne avait ému de nombreux internautes et une pétition a été lancée pour qu'elle obtienne une médaille.
Vidéos A la une
Un sac à mains contenant un passeport au nom d'Hasna Ait Boulahcen a été retrouvé sur place mais l'identité de la femme terroriste n'a pas...
Vidéos A la une
Un appartement d'Aulnay-sous-Bois, en banlieue parisienne, a été perquisitionné jeudi après-midi. Le logement visé était celui de la mère d'Hasna Ait Boulahcen, la kamikaze présumée qui s'est fait exploser mercredi à Saint-Denis. La jeune femme, âgée de 26 ans, est présentée comme la cousine Abdelhamid Abaaoud, lui aussi tué lors de l'assaut des forces de l'ordre à Saint-Denis. Elle était revenue vivre chez sa mère il y a six mois. Une mère qui évoque un "lavage de cerveau" à propos de la radicalisation de sa fille. Des investigations ont aussi été menées mercredi soir à Creutzwald, en Lorraine, où le père de la jeune femme habite toujours. Mais aucune interpellation n'a eu lieu lors de cette intervention.
Vidéos A la une
L'assaut à Saint-Denis de mercredi a été particulièrement violent. Les habitants sont encore sous le choc mais reprennent le travail. "En prenant le bus ce matin, je me retournais, je regardais. On ne sait jamais maintenant. On se dit qu'il ne faut pas avoir peur parce qu'il ne faut pas les laisser gagner, mais on a peur quand même", a témoigné une habitante.
Société
Plusieurs milliers de personnes ont déjà signé une pétition afin que Diesel, le Malinois du Raid mort lors de l’assaut à Saint-Denis, soit décoré de la légion d’honneur à titre posthume.
Société
Les unités d’élite de la police ou de la gendarmerie ont été mobilisées suite aux attentats survenus à Paris et dans l'assaut à Saint-Denis. Voici la différence entre les trois grandes brigades.
Vidéos A la une
Abdelhamid Abaaoud, considéré comme l'instigateur des attentats de Paris, a été tué lors de l'opération antiterroriste menée hier à...
Vidéos A la une
Mort au cours de l'assaut du Raid à Saint-Denis ou en fuite ? L'incertitude demeure sur le sort d'Abdelhamid Abaaoud, considéré comme...
Vidéos A la une
Jean-Michel Fauvergue le directeur du Raid était l'invité de BFMTV jeudi. Il est revenu sur l'assaut mené par ces hommes contre des terroristes présumés retranchés dans un appartement de Saint-Denis. "Il y avait plus de monde qu'on ne le pensait" a admis le responsable du Raid. Les équipes d'intervention "s'attendaient clairement à un risque kamikaze "a ensuite confié le directeur de l'unité d'élite. Il a confirmé la difficulté de l'assaut, ainsi que la détermination des terroristes: "la porte malheureusement résiste, on a plus l'effet de surprise qu'on devait avoir. Et très rapidement, ils ripostent, avec une fusillade qui dure entre une demi-heure et trois quarts d'heure" a-t-il affirmé.
Vidéos A la une
Mercredi, la police a neutralisé une nouvelle équipe de jihadistes, cachée dans un appartement de Saint-Denis. Huit personnes ont été interpellées et au moins deux autres sont mortes durant l'opération. Plus d'une centaine d'hommes de la BRI et du Raid ont participé à l'assaut. 5.000 munitions ont été tirées pendant l'intervention, du jamais vu pour une opération de police en France. Les terroristes étaient déterminés et lourdement armés, l'un d'eux, une femme, s'est faite exploser au début de l'intervention. Les spécialistes ont évoqué une véritable scène de guerre.
Société
Selon France 3 et La Voix du Nord, Mohamed K. s’est rendu à la police mercredi. Il est soupçonné d’être l’artificier des terroristes impliqués dans les attaques de Paris et de Saint-Denis.
Société
Selon toute vraisemblance, la femme qui s’est fait exploser au moment de l’assaut est la cousine du cerveau présumé des attentats de Paris, Abdelhamid Abaaoud.

Pages

Publicité