Vidéos à la une
Le mercredi 28 janvier, Ahmed, âgé de 8 ans a été convoqué avec son père au commissariat de Nice Saint-Augustin. Il aurait tenu des propos très violents à l'école primaire Nice Flore, se disant du côté des terroristes et appelant à tuer les Français. L'incident aurait eu lieu le 8 janvier, au lendemain des attaques contre Charlie Hebdo. Le petit garçon aurait aussi refusé d'observer la minute de silence organisée dans son établissement en mémoire des victimes des attentats.
Publicité