Vidéos Argent/Bourse
Le géant des hydrocarbures souhaite renforcer ses activités liées aux énergies renouvelables et à l'électricité. Il a lancé ce lundi une OPA sur Saft, une offre qui valorise le fabricant de batteries français à hauteur de 950 millions d'euros. Ce projet, approuvé à l'unanimité par le conseil de surveillance de Saft, vise l'ensemble des actions du groupe au prix unitaire de 36,50 euros, ce qui représente une prime de 38,3% par rapport au cours de clôture de vendredi (26,40 euros), a précisé le pétrolier français dans un communiqué. - Avec: Bertrand Jacquillat, vice-président du Cercle des Économistes, co-fondateur d'Associés en Finance. Et Jean-Marie Chevalier, membre du Cercle des Économistes et professeur à l'Université Paris-Dauphine. - 18h l'heure H, du lundi 9 mai 2016, présenté par Hedwige Chevrillon et Guillaume Paul, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Total a annoncé ce lundi le rachat du spécialiste des batteries Saft. L'entreprise pétrolière a acquis Saft pour 950 millions d'euros. Le groupe a alors confirmé la mise en place d'une nouvelle branche dédiée aux énergies renouvelables et à l'électricité. "L'adossement de Saft Groupe à Total permettra à Saft de devenir le fer de lance du groupe dans le secteur du stockage de l'électricité", a déclaré le PDG de Total, Patrick Pouyanné, dans un communiqué. - Le regard de Vincent Beaufils, directeur de la rédaction de Challenges. - 18h l'heure H, du lundi 9 mai 2016, présenté par Hedwige Chevrillon et Guillaume Paul, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Le géant des hydrocarbures souhaite se renforcer dans l'électricité en lançant ce lundi une OPA amicale sur le fabricant de batteries français.
Publicité