Vidéos Argent/Bourse
Ryad Boulanouar, co-fondateur du Compte Nickel, s'est penché sur les ambitions et le succès du seul compte sans banque, disponible dans les tabac-presse. Le service a en effet séduit plus de 300 000 clients. "Avec les investissements qu'on continue à faire, on va réussir à être rentable au premier trimestre 2017", a-t-il affirmé. "On est assez surpris du succès, Compte Nikel, c'est un compte qui s'ouvre toutes les 45 secondes, à peu près sur les 10 heures de la journée", s'est-il réjoui. - Tech & Co, du jeudi 2 juin 2016, présenté par Sébastien Couasnon, sur BFM Business.
Vidéos A la une
Invité sur BFMTV, Ryad Boulanouar a exprimé, ce mercredi, son point de vue sur le projet de loi sur la réforme du code du Travail. Le fondateur du Compte-Nickel dit comprendre le point de vue d'un "citoyen lambda", qui peut avoir l'impression d'une remise "en cause du droit du travail". "Mais quand je la regarde comme un chef d'entreprise, c'est juste du bon sens et ça ne va pas assez loin", a-t-il estimé. Pour lui, les indemnités prudhommales posent un vrai problème. "Le tuyau de l'embauche et le tuyau de la débauche doivent avoir la même section", a-t-il déclaré, ajoutant qu'actuellement les patrons doivent faire "le jeu des sept erreurs" lors d'un recrutement, en multipliant les entretiens et les étapes.
Publicité