Société
Une mère de famille, qui a perdu son enfant de 2 ans sur la Promenade des Anglais, s'est vu retirer ses allocations car elle n'avait plus d'enfant à charge.
Société
Selon "Le Figaro", le Belgo-Tunisien Farouk Ben Abbes, qui touche le RSA et a bénéficié de milliers d'euros de l'Etat, projetait un attentat sur des chemins de fer en France et un autre au Bataclan.
Société
Plusieurs "informations" circulant sur Internet font état d'une grande largesse de l'Etat envers les migrants. Mais qu'en est-il réellement ?
Société
Selon "Le Parisien" le Belge Farouk Ben Abbes bénéficie à nouveau des minimas sociaux après une interruption due à son incarcération.  En mars, il avait touché 21 650 € de l'Etat à la suite de deux mois d'incarcération jugée abusive.
Vidéos Argent/Bourse
Dès le 1er janvier 2017, les bénéficiaires du RSA dans le Haut-Rhin devront effectuer du bénévolat. Le Conseil départemental veut conditionner le versement du Revenu de solidarité active à sept heures de bénévolat hebdomadaire. "Personne n'a vocation à rester dans un dispositif de RSA toute sa vie" s'est justifié le président du Conseil départemental du Haut-Rhin, Eric Straumann (LR).
Société
Dans ce département, les bénéficiaires du RSA devront s'acquitter de plusieurs heures de bénévolat pour toucher leurs allocations. Une mesure qui vient s'ajouter aux contrôles de leurs comptes bancaires.
Vidéos Argent/Bourse
Outre le RMI et la CSG, Michel Rocard, décédé ce samedi à 85 ans, a signé en 1988 les accords de Matignon qui reconnaissent à la Nouvelle-Calédonie le droit à l'autodétermination. Mais l'adepte du parler-vrai qui ne mâchait pas ses mots, au point souvent de déranger la gauche, s'est aussi fait remarquer avec une phrase prononcée dans l'émission 7 sur 7 sur TF1 le 3 décembre 1989. "Nous ne pouvons pas héberger toute la misère du monde, la France doit rester ce qu'elle est : une terre d'asile politique (...) mais pas plus", avait-il alors déclaré.
Société
Le département du Nord menace les bénéficiaires du RSA de supprimer leurs allocations s’ils ne cherchent pas activement du travail. Au moins 45 000 allocataires seraient concernés. 
Société
Selon le président du conseil départemental du Haut-Rhin, 852 000 euros ont été économisés en 2016 à l’aide de ce moyen de contrôle controversé. 
Vidéos A la une
Le député Républician Éric Ciotti s'est prononcé ce mercredi contre l'extension du RSA au moins de 25 ans, proposition soutenue par Manuel Valls. Pour lui, cette allocation va maintenir les jeunes dans la précarité. Il soutient aussi que ce type de RSA n'est pas proposé en Allemagne. A-t-il raison ? Notre journaliste Ségolène Chaplin a mené l'enquête.
Vidéos A la une
Le député socialiste Christophe Sirugue propose de revoir de fond en comble les minima sociaux et de créer un revenu minimum d'existence qui serait ouvert dès 18 ans, dans un rapport remis lundi au Premier ministre Manuel Valls. Détails.
Vidéos A la une
Le Conseil départemental de la Sarthe gère les collèges, la solidarité, les routes... et le budget annuel est de 620 millions d'euros. 508 millions d'euros vont dans les dépenses (solidarité envers les handicapés, masse salariale), et les recettes, elles, sont estimées à 541 millions d'euros. Un niveau historiquement bas causé par le désengagement financier de l'État.
Vidéos A la une
Manuel Valls a proposé de nationaliser une partie du RSA. En effet, plusieurs présidents de conseils départementaux avaient fait part de leurs difficultés pour assurer le versement des aides sociales.
Vidéos A la une
Le département du Haut-Rhin ambitionne de verser le RSA (revenu de solidarité active) aux personnes qui effectuent 7 heures de bénévolat au service des collectivités locales et des associations. Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales, s'est catégoriquement opposée à cette idée. Laurent Neumann estime que la légalité de cette mesure est douteuse. Il n'est pas possible d'ajouter une nouvelle condition au versement du RSA dans ce département car cela rend son application inégale sur l'ensemble du territoire, a-t-il expliqué. Eric Brunet, lui, est pour cette idée. Il pense que le bénévolat pourrait rendre les allocataires du Haut-Rhin employables. - Bourdin Direct, du mardi 9 février 2016, sur RMC.
Vidéos A la une
CHRONIQUE ÉCO. Les départements se disent étranglés financièrement par les dépenses sociales. Parmi elles, l'aide aux personnes âgées dépendantes, le RSA, qui a progressé de 9% par an. Or les départements bénéficient aujourd'hui de moins d'aides de l'État. Pour pallier ce manque, le Haut-Rhin propose de conditionner le RSA par du bénévolat.
Vidéos A la une
Sept heures de bénévolat par semaine contre le revenu de solidarité active, c'est l'idée du député Eric Straumann (Les Républicains) pour les 20.000 habitants de Colmar concernés. Son objectif : sortir les bénéficiaires du RSA de l'assistanat et amortir les 100 millions d'investissement du département pour le dispositif. Mais cette décision est-elle légale ?
Vidéos A la une
Les élus départementaux tirent la sonnette d'alarme. En cause: le financement du RSA, dont le budget n'a pas été compensé par l'Etat.
Vidéos A la une
Dans le nord, 150.000 personnes touchent le RSA. En 5 ans, les bénéficiaires ont augmenté de 20%, mais entre-temps, les dotations de l'état ont baissé. Alors le département appelle l'Etat au secours. Une dizaine d'autres départements sont dans le même cas et seront reçus par le Premier ministre.
Vidéos A la une
En raison du boom des bénéficiaires du RSA, les départements alertent le gouvernement car ils ne disposent plus de fonds suffisants.
Vidéos A la une
Aujourd'hui en France, plus d'un million et demi de personnes bénéficient du RSA, une prestation sociale financée par le département et compensée en principe par l'État. Sauf qu'en 2014, cette dépense a coûté plus de 9 milliards d'euros aux départements. L'État n'a remboursé qui six milliards. Beaucoup sont dans le rouge, voire en quasi cessation de paiement. Conséquences : les travaux et aménagements ont été revus à la baisse.
Vidéos A la une
Les nouvelles dépenses de l'Etat apparues en 2016 représentent aujourd'hui 4,4 milliards d'euros. Une somme que le gouvernement n'a pas. Pour faire face à cette situation, l'Etat a trouvé la combine de repousser du 1er janvier au 1er avril la revalorisation de prestations sociales comme le RSA ou les aides au logement.
Vidéos A la une
Hausse des tarifs du gaz (+0,5%), revalorisation du RSA (+2%), hausse de la rémunération des stagiaires (554 euros par mois), redécoupage du calendrier scolaire, les éthylotests rendus obligatoires dans les autocars... Découvrez ce qui change au 1er septembre 2015.
Vidéos Argent/Bourse
Dès jeudi, 1er janvier 2015, les Français découvriront les traditionnelles hausses du début d'année. Le SMIC et le RSA seront revalorisés. Mais certains prix, eux aussi, seront revus à la hausse. Et parfois les augmentations dépassent très nettement le niveau de l'inflation. Découvrez tous les changements.
Vidéos A la une
Avec la nouvelle année, de nouveaux tarifs vont s'appliquer dans différents domaines: par exemple, 9,61 euros c'est le nouveau niveau du Smic horaire brut, ce qui par mois correspond à 1.457,52 euros. Quant au RSA Socle il augmente de 0,9%. Il passe à 513,88 euros par mois pour une personne seule, et à 1.079,14 euros pour un couple avec deux enfants.
Vidéos A la une
En pleine rentrée sur le thème de la fiscalité, François Hollande a profité des colonnes du Monde pour réaffirmer le cap du pacte de responsabilité. Il annonce notamment un geste fiscal pour les bas revenus, ainsi qu'une fusion du RSA et de la prime pour l'emploi.
Politique
Dans un entretien accordé au Monde, François Hollande a livré ses plans pour un coup de pouce fiscal accordé aux ménages les plus modestes.
Emploi/retraite
Le revenu de solidarité active est une aide d’Etat destinée aux personnes n’ayant pas ou peu de ressources. Il est attribué lors de cas de figure extrêmement précis et les démarches, d’apparences simples, sont très cadrées.
Vidéos A la une
En Indre-et-Loire les dépenses liées au RSA ont augmenté de 8.4% depuis le début de l'année.
Vidéos A la une
Les élections européennes arrivent à grands pas. Avec cet objectif en tête Isabelle Maurer médiatique chômeuse face à Copé sur France 2 en octobre dernier à rejoint le parti Nouvelle Donne...
Emploi - Retraite
François Hollande a promis ce lundi une baisse rapide des cotisations salariales... Tous les détails avec Planet.fr.

Pages

Publicité