Vidéos A la une
Au Royaume-Uni, trois jeunes filles âgées de 15 et 16 ans seraient parties faire le jihad en Syrie. Bonnes élèves et sans histoires, elles ont simplement dit à leurs familles qu'elles sortaient pour la journée. Leurs proches ne comprennent pas ce départ et les supplient de revenir. "Tout le monde te réclame et espère que tu vas bien. S'il te plait, reviens à la maison", demande en pleurs, la soeur d'une des disparus. Selon les experts de la lutte contre le terrorisme, une cinquantaine de femmes britanniques auraient déjà rejoint les rangs de l'Etat islamique.
Publicité