Vidéos Argent/Bourse
Sébastien Barthélémi, responsable de la recherche crédit chez Kepler Cheuvreux, a décrypté l'évolution du marché obligataire à quelques heures du référendum sur le Brexit. À l'approche de cette consultation à haut risque, "c'est l'attentisme qui prévaut" en termes d'émissions obligataires sur le marché primaire, a-t-il analysé. Côté marché secondaire, c'est une forte volatilité qui a été observée courant juin, a-t-il poursuivi. Si le Brexit venait à l'emporter, c'est le secteur bancaire qui en ferait les frais, et les obligations des banques anglaises seront les premières à être affectées, a-t-il prédit. - Intégrale Bourse, du mercredi 22 juin 2016, présenté par Guillaume Sommerer, sur BFM Business.
Publicité