Vidéos à la une
LONDRES - 26 SEPTEMBRE 2015 - Une rétrospective majeure de l'artiste dissident chinois Ai Weiwei, libre de voyager depuis deux mois, ouvre samedi à la Royal Academy of Arts (RA) de Londres, explorant son oeuvre subversive et dénonciatrice des violations des droits de l'Homme en Chine. Cette exposition londonienne est tout un symbole pour Ai Weiwei: c'est la première en cinq ans dont il a pu superviser en personne l'installation, ayant récupéré en juillet son passeport confisqué en 2011 par les autorités chinoises.
Publicité