Vidéos A la une
L'humeur était taquine, ce lundi, dans l'édition du midi-15 heures de BFMTV. "Je vais vous réveiller grave. Muse un lundi, rien de tel pour commencer la semaine", lance notre chroniqueuse culture Candice Mahout. Le présentateur de la tranche, Ronald Guintrange poursuit "et pour se rendormir rien de mieux que la loi Macron et ses 18.000 articles" en faisant référence à la chronique de Nicolas Doze. Loin de s'offusquer de la boutade, l'éditorialiste économie prend ses mots à la lettre et feint de l'assoupissement sous l'hilarité générale.
Vidéos A la une
Le 18 février, les propos de Manuel Valls au Parlement ont été commentés par Ronald Guintrange et ses invités: Ruth Elkrief, journaliste politique à BFMTV, Bernard Sananès, président de l'institut de sondages CSA et Thierry Arnaud, chef du service politique à BFMTV, dans le 20H Politique, sur BFMTV. Lors de la séance des questions au gouvernement qui s'est tenue ce mercredi après-midi, le Premier ministre a justifié sa décision de recourir à l'article 49.3 de la Constitution afin de faire adopter la loi Macron. "Immobilisme, conservatisme, irresponsabilité, infantilisme?", ce sont les mots que le chef du gouvernement a employés pour qualifier les députés qui s'apprêtaient mardi à voter contre le texte.
Vidéos A la une
Le 30 octobre, la rupture du contrat avec Ecomouv' et ses conséquences ont été décryptées par Alain Marschall et ses invités: Ruth Elkrief, journaliste politique de BFMTV, Anna Cabana, grand reporter au Point, et Thierry Arnaud, chef de service politique de BFMTV, dans le 20H Politique, sur BFMTV. Après la suspension de l'écotaxe par la ministre de l'Écologie Ségolène Royale, le gouvernement a émis un doute sur la validité de son contrat avec Ecomouv'. Le secrétaire d'État aux Transports Alain Vidalies a donc annoncé aujourd'hui au Sénat la fin de son partenariat avec la société. Mais les pénalités prévues en cas de résiliation du contrat s'élèveraient à plus de 800 millions d'euros. L'exécutif se réserve alors la possibilité d'attaquer juridiquement le document afin d'éviter de payer de lourdes sanctions.
Publicité