Vidéos à la une
RIYAD - 12 déc 2015 - Un moment historique. Pour la première fois de sa vie, cette Saoudienne s'apprête à voter, un droit dont elle était privée jusqu'à présent. Le scrutin municipal qui se tient ce samedi est le premier ouvert aux femmes. Une révolution dans le royaume saoudien qui applique une version rigoriste de l'islam. Décrétée en 2011par le roi Abdallah aujourd'hui décédé, la réforme confère également aux Saoudiennes le droit de se présenter aux élections. 900 d'entre elles tentent leur chance, porteuses d'un immense espoir de changement pour les votantes. Malgré ce grand pas, l'exclusion des Saoudiennes reste criante. Sur près d'un million et demi d'électeurs, seules 119.000 femmes se sont inscrites sur les listes électorales. Par manque d'information, impossibilité de se déplacer pour accomplir les formalités ou chicanerie administrative. Mais qu'importe, pour ces pionnières, la brèche, même étroite est ouverte.
Vidéos à la une
DAVOS (Suisse) - 23 jan 2015 - Le président François Hollande a commis une gaffe vendredi en annonçant qu'il se rendrait aux obsèques du roi saoudien Abdallah, pratiquement au moment même où il était inhumé à Ryad. "Il vient de mourir, je viendrai à ses obsèques pour qu'il y ait un renforcement des relations entre la France et l'Arabie Saoudite"', a déclaré le président en marge du Forum économique mondial à Davos en Suisse. Le roi Abdallah, âgé d'environ 90 ans, est mort vendredi matin et a été enterré dès la mi-journée en présence de plusieurs dirigeants de la région. L'Elysée a rectifié les propos du président en affirmant que François Hollande irait "présenter ses condoléances" en Arabie Saoudite, à une date qui reste à déterminer.
Publicité