Vidéos Argent/Bourse
A l'issue d'un débat tendu, le parlement écossais, basé à Holyrood, à Edimbourg, a donné mandat à la Première ministre de la région, Nicola Sturgeon, pour aller négocier directement à Bruxelles les futures relations entre l'Écosse et l'UE. Elle a donc rencontré des dirigeants européens ce mercredi affirmant que l'Écosse souhaitait rester membre. Notons que les Écossais avaient voté à 62% pour rester au sein de l'union européenne, car en effet seuls les Conservateurs écossais ont voté contre. Aujourd'hui, le pays demande de ne pas tenir compte du résultat d'un vote qui concerne l'ensemble du Royaume-Uni. Cette situation plonge alors le pays dans une nouvelle crise majeure. L'Écosse peut-elle prendre son envol ? - Avec: Robert Gillespie of Blackhall, ancien président du British Community Committee en France. Et Patrick Martin-Genier, spécialiste des questions européennes et enseignant à Sciences Po. - Les Décodeurs de l'éco, du mercredi 29 juin 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.
Publicité