Vidéos A la une
PARIS - 26 JUIN 2015 - "Je suis furieux !" Le créateur américain Rick Owens n'a pas du tout apprécié le message de l'un de ses mannequins à l'encontre de la chancelière allemande. En plein défilé, devant les photographes, le jeune homme a déplié un bout de tissu: "Please kill Angela Merkel - not" ("S'il vous plaît tuez Angela Merkel - non, je plaisante"). Rick Owens a frappé son mannequin lorsqu'il est arrivé en coulisses. La maison Rick Owens a aussi publié un communiqué pour décliner "toute responsabilité dans cet acte de protestation" de la part d'un de ses modèles, "qui ne reflète pas l'opinion de la maison". L'incident est survenu six mois après le buzz suscité par le dernier show homme de Rick Owens, qui avait fait défiler des mannequins au sexe dénudé. Il a quelque peu éclipsé le show, pourtant spectaculaire. Sur le thème des "cyclopes", Rick Owens a présenté des modèles dont la tête et le visage étaient recouverts d'une volumineuse masse de cheveux formant un cylindre vers l'avant, à l'allure de créatures monstrueuses.
Publicité