Huit cadavres, dont sept tués par balle, ont été amenés à la morgue de Nairobi depuis vendredi soir en provenance des bidonvilles de la capitale en proie à des violences depuis l'annonce de la réélection du président Uhuru Kenyatta, a-t-on appris de source policière.

Huit cadavres, dont sept tués par balle, ont été amenés à la morgue de Nairobi depuis vendredi soir en provenance des bidonvilles de la capitale en proie à des violences depuis l'annonce de la réélection du président Uhuru Kenyatta, a-t-on appris de source policière.

Publicité
"Les corps en provenance (des bidonvilles) de Mathare, Kibera et Kawangware sont au nombre de 8 depuis la nuit dernière et ont tous été transportés à la morgue de la ville", a indiqué à l'AFP, sous couvert de l'anonymat, un haut responsable policier. Le corps d'une enfant tuée samedi matin à Mathare devait être encore transporté à la morgue, a-t-il précisé.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :