Le ministre de l'Intérieur a été interrogé à l'Assemblée au sujet de la programmation du rappeur Médine en octobre prochain dans cette salle de concert parisienne.

Le gouvernement pourrait interdire le concert du rappeur Médine, prévu à l'automne au Bataclan, s'il y a un risque de trouble à l'ordre public, a déclaré mercredi le ministre de l'Intérieur.

Nous ne sommes pas maîtres de la programmation du Bataclan mais, comme vous le savez, tout ce qui peut amener un trouble à l'ordre public peut, dans les limites de la loi, pouvoir trouver une interdiction.

Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur

à l'Assemblée nationale

"Nous verrons d'ici le mois d'octobre mais nous saurons toujours, avec le Premier ministre, avec le gouvernement, prendre nos responsabilités", a déclaré Gérard Collomb lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

Publicité
Rappeur @Medinrecords au Bataclan : "Nous ne sommes pas maîtres de la programmation du @bataclan_, mais tout ce qui peut amener un trouble à l’ordre public peut pouvoir trouver une interdiction. Nous verrons d’ici le mois d’octobre", répond @gerardcollomb.#QAG#DirectANpic.twitter.com/729Yzx3iiZ

— LCP (@LCP) 13 juin 2018

Depuis dimanche, la droite et l'extrême droite dénoncent la tenue de concert du rappeur les 19 et 20 octobre prochains dans la salle où ont péri 90... > Lire la suite sur Franceinfo

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité