Le président philippin Rodrigo Duterte a déclaré jeudi soir avoir poignardé quelqu'un à mort alors qu'il n'avait que 16 ans. 

Le président philippin Rodrigo Duterte a déclaré avoir..

Le président philippin Rodrigo Duterte a déclaré jeudi soir avoir poignardé quelqu'un à mort alors qu'il n'avait que 16 ans. 

Le président philippin Rodrigo Duterte a déclaré avoir poignardé quelqu'un à mort quand il était encore adolescent, dans un discours de défi destiné à promouvoir sa guerre contre la drogue en amont d'un sommet de dirigeants de la planète à Manille. Dans des déclarations devant la communauté philippine de la ville vietnamienne de Danang jeudi soir, Duterte a également menacé de «gifler» Agnès Callamard, rapporteure spéciale de l'ONU sur les exécutions sommaires ou arbitraires.

"À 16 ans, j'avais déjà tué quelqu'un"

Publicité
Il a qualifié de «fils de pute» ceux qui critiquent sa campagne de répression du trafic de drogue. «Quand j'étais adolescent, je rentrais et je sortais de prison. J'étais dans des bastons ici, des bastons là», a lancé le président philippin. Il se trouve à Danang à l'occasion du sommet annuel du forum de l'Asie-Pacifique : «A 16 ans, j'avais déjà tué quelqu'un. Une vraie personne, une baston, des coups de couteau. J'avais seulement 16 ans. C'était pour un simple regard. Combien de plus maintenant que je suis président ?».

À lire :  Rodrigo Duterte remercie les Etats-Unis pour leur aide contre les jihadistes

Rodrigo Duterte, 72 ans, a été élu en 2016 après avoir promis d'éradiquer le trafic de drogue en faisant abattre jusqu'à 100 000 trafiquants et toxicomanes présumés. Depuis son...

Lire la suite sur Paris Match Actu

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :