Vidéo associée: 

Munich: les réseaux sociaux en cause après la fusillade

Corps: 

Les réseaux sociaux se retrouvent sur le banc des accusés après la sanglante fusillade de Munich: outil d'information et d'aide à l'enquête, ils ont aussi offert un terrain fertile aux fausses rumeurs et permis au tireur de piéger ses victimes.

Partager cette vidéo :

Publié le 24/07/2016
1075 vues
Publicité