Les service a assuré que Donald Trump souhaite toujours rapatrier aussi vite que possible les quelques 2 000 soldats américains déployés en Syrie.

Imbroglio au sommet. Interrogé par Jean-Jacques Bourdin et Edwy Plenel, dimanche 15 avril, le président français Emmanuel Macron a assuré avoir "convaincu" Donald Trump de "rester dans la durée" en Syrie, où sont présents près de 2 000 soldats américains.

"Il y a dix jours le président Trump disait : 'Les Etats-Unis d'Amérique ont vocation à se désengager de la Syrie.' Nous l'avons convaincu [...] d'y rester."

Frappes en Syrie, SNCF, impôts, Notre-Dame-des-Landes... Revivez l'interview d'Emmanuel Macron sur BFMTV et Mediapart

Mais dans la nuit, la Maison Blanche a assuré que le président américain, qui estime que la mission contre l'Etat islamique (EI) est quasiment terminée, souhaite toujours rapatrier aussi vite que possible ses unités déployées en Syrie.

Confirmation, la Maison Blanche dément Macron pic.twitter.com/AbgcZD2mwo

— Philippe Corbé (@PhilippeCorbe) 16 avril 2018

"Même position"

Publicité
Après la réaction américaine, Emmanuel Macron s'est empressé de prévenir tout malentendu entre la France et les Etats-Unis, assurant que les deux pays avaient la "même position" concernant la durée de leur engagement militaire dans le pays, dans le cadre de la... > Lire la suite sur Franceinfo

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité