Alors que Nice menait en début de match, Marseille a renversé la vapeur est allé s’imposer dimanche soir à l’Allianz Riviera (2-4),en clôture de la huitième journée.

 

Un Olympique de Marseille en pleine réussite a frappé un grand coup en s’imposant à Nice (4-2) après avoir été mené 2-0, et voilà l’OM 3e de Ligue 1 après la 8e journée, dimanche 1er octobre.

De la crise au podium en 18 minutes. Un doublé de Lucas Ocampos (26, 44) et une but contre son camp de Pierre Lees-Melou (40) ont annihilé l’avantage pris par Nice grâce à Mario Balotelli (4) et Jean-Michael Seri (16). Ensuite le quart d’heure Luiz Gustavo a animé ce match à rebondissement avec le premier but olympien du Brésilien (48) puis son premier carton rouge pour un tacle non maîtrisé sur Lees-Melou (66). Suspendu automatiquement pour le prochain match, il risque de rater aussi le suivant, le choc contre le Paris SG, mais pour l’heure il a largement contribué à ce troisième succès de rang en Ligue 1.

Si Nice cale après quatre succès en cinq matches toutes compétitions confondues, l’OM se rattrape de sa bévue à Salzbourg (1-0),jeudi en Europa League, et les titulaires à Nice ont marqué des points sur le carnet de notes de Rudi Garcia.

Publicité
Ocampos a signé son premier doublé marseillais, avec un peu de chance. Il a d’abord repris puissamment du pied un centre de Frank Anguissa dévié par Florian Thauvin, puis de la tête une frappe de mule de Luiz Gustavo que Yoan Cardinale n’avait que boxée en l’air.

Mandanda arrête un penalty

En défense, Adil Rami, toujours bien placé, souvent tranchant, a été malheureux en déviant dans...

Lire la suite sur Le Monde
Inscrivez-vous aux newsletters du Monde.fr

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :