Andrea Pirlo, "l'architecte" du football italien, a mis un terme dimanche aux Etats-Unis à sa longue carrière, couronnée en 2006 par un titre de champion du monde.

Andrea Pirlo, "l'architecte" du football italien, a mis un terme dimanche aux Etats-Unis à sa longue carrière, couronnée en 2006 par un titre de champion du monde. 

Palmarès à rallonge, élégance naturelle, qualité de passe unique et sens inné de la géométrie du football: Andrea Pirlo, "l'architecte" du football italien, a mis un terme dimanche aux Etats-Unis à sa longue carrière, couronnée en 2006 par un titre de champion du monde. "Mon aventure avec New York se termine, mais aussi mon parcours de joueur professionnel", a écrit Pirlo lundi sur son compte Twitter, remerciant sa famille ainsi que "chaque club pour lequel j'ai eu l'honneur de jouer" et "chaque équipier avec lequel j'ai été heureux de jouer". 

Publicité
Le milieu de terrain italien, 38 ans, était parti aux Etats-Unis à la fin de la saison 2014-2015, conclue sur un nouveau titre en Serie A avec la Juventus, le sixième en tout, deux avec l'AC Milan et quatre avec le club turinois. Il jouait au New York City FC. Il avait annoncé que la saison en cours serait sa dernière en tant que joueur et son équipe s'est inclinée dimanche en demi-finale de la conférence Est du championnat MLS face à Colombus, un match lors duquel il a joué cinq minutes. Dans la foulée de son annonce, Pirlo a reçu les hommages de tous les grands noms du football italien des dernières années.

Un joueur à l'élégance naturelle, parfois à la limite de la nonchalance, doté d'une extraordinaire vision du jeu

"Quiconque a... > Lire la suite sur Paris Match Actu

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité