Les actrices américaines Portia de Rossi et Julianna Margulies accusent Steven Seagal d'agressions sexuelles.

L'acteur américain Steven Seagal et son compatriote humoriste Louis C.K. se sont retrouvés jeudi 9 novembre pris à leur tour dans le tourbillon d'accusations à caractère sexuel consécutif aux révélations sur Harvey Weinstein.

Depuis les premières accusations visant le producteur déchu, début octobre, chaque jour ou presque apporte son lot d'allégations de harcèlement ou d'agressions sexuelles, à Hollywood et au-delà.

"Il défaisait la braguette de son pantalon de cuir"

Déjà mis en cause par le passé, Steven Seagal a été pris pour cible par l'actrice américaine Portia de Rossi, qui a affirmé qu'il avait essayé d'avoir une relation sexuelle non consentie avec elle.

La comédienne a raconté sur son compte Twitter comment Seagal, acteur et producteur qui a connu le succès dans les années 90 avec des films d'action comme "Piège en haute mer" ou "Ultime décision", l'avait menacée, à une date non précisée, lors d'une audition pour jouer dans un de ses films.

Publicité
My final audition for a Steven Segal movie took place in his office. He told me how important it was to have chemistry off-screen as he sat me down and unzipped his leather pants. I? ran out and called my agent. Unfazed, she replied, “well, I didn’t know if he was your type.”

— Portia de Rossi (@portiaderossi) 8 novembre 2017

"Il m'a dit à quel point il était important d'avoir une proximité en dehors des plateaux alors qu'il me faisait asseoir et qu'il défaisait la braguette de...

Lire la suite sur L'Obs
Recevez gratuitement la newsletter quotidienne d’information de L'OBS

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité
Publicité