L’affaire des produits contaminés à la salmonelle prend de l’ampleur. Tous les lots de lait infantile produits dans l’usine de Craon vont être repris.

Les cameramen et photographes qui ont fait le déplacement, vendredi 12 janvier à Bercy, en auront été pour leur frais. Ils n’ajouteront aucun nouveau cliché de l’ombrageux patron de Lactalis, Emmanuel Besnier, à la maigre photothèque existante. Et pourtant, M. Besnier avait été assez fermement incité à répondre à l’invitation du ministre de l’économie, Bruno Le Maire. Il a obtempéré mais est entré au ministère en toute discrétion pour discuter avec M. Le Maire de l’affaire des produits infantiles contaminés à la salmonelle sortis de son usine de Craon, en Mayenne. Une affaire qui a éclaté début décembre 2017, qui vaut à Lactalis d’être l’objet de plus d’une centaine de plaintes de parents, et qui vient de prendre une tournure politique.

Publicité
A l’issue de cet entretien, M. Le Maire a annoncé que « Lactalis reprendra tous les produits de laits infantiles fabriqués sur le site de Craon, quelle que soit leur date de fabrication ». Il amplifie ainsi le rappel qui concernait, à cette date, toutes les fabrications du site depuis le 15 février 2017. Le ministre souhaite ainsi « éviter les retards, les difficultés dans le tri des... > Lire la suite sur Le Monde
Inscrivez-vous aux newsletters du Monde.fr

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité