L’ancienne porte-parole de Jean-Luc Mélenchon s’exprimera dimanche et clora ainsi plusieurs mois de polémiques.

La situation était devenue « insupportable ». Raquel Garrido devrait annoncer dimanche 12 novembre qu’elle se retire de la vie politique, selon la direction de La France insoumise (LFI), confirmant au Monde une information de BFMTV. Raquel Garrido expliquera sa démarche dans un entretien au Journal du dimanche.

Raquel Garrido, camarade de la première heure de Jean-Luc Mélenchon, au Parti socialiste, au Parti de gauche (PG) puis à La France insoumise, « n’avait plus de responsabilités politiques au sein du PG ni de LFI », assure la direction du mouvement. « Ce qui est en cause, c’est le CSA [le temps de parole de Mme Garrido était décompté de celui de LFI]. Il n’y a ni conflit ni aucune discorde avec Jean-Luc Mélenchon », explique-t-on à la tête du mouvement.

Preuve en est ce tweet de M. Mélenchon, en forme de soutien à son ancienne porte-parole. Raquel Garrido « est et reste [s]on amie », écrit-il. Et de conclure : « Seuls les journalistes ont cherché à tout pourrir par leurs fausses polémiques. Avec tout mon mépris. »

Publicité
M. Mélenchon rend responsable de cette situation la pression médiatique malveillante, les ragots, autant d’éléments qui feraient perdre du temps en polémiques inutiles et qui auraient une incidence sur les relations personnelles.

Mélange des genres

Par cette décision, l’avocate et chroniqueuse dans l’émission de Thierry Ardisson, « Les Terriens du dimanche », sur la chaîne C8, clôt, en... > Lire la suite sur Le Monde

Inscrivez-vous aux newsletters du Monde.fr

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité