Le géant de la chanson française s'est éteint dans la nuit de mardi à mercredi.

La maladie a eu raison d'une légende du rock. Johnny Hallyday s'est éteint dans la nuit de mardi 5 à mercredi 6 décembre, à l'âge de 74 ans d'un cancer des poumons avec lequel il luttait depuis près d'un an.

C'est son épouse Laeticia Hallyday qui a annoncé son décès dans un communiqué envoyé à l'AFP :

"Johnny Hallyday est parti. J'écris ces mots sans y croire. Et pourtant c'est bien cela. Mon homme n'est plus. Il nous quitte cette nuit comme il aura vécu tout au long de sa vie, avec courage et dignité."

"Jusqu'au dernier instant, il a tenu tête à cette maladie qui le rongeait depuis des mois, nous donnant à tous des leçons de vie extraordinaires. Le coeur battant si fort dans un corps de rocker qui aura vécu toute une vie sans concession pour son public, pour ceux qui l'adulent et ceux qui l'aiment", poursuit-elle à propos de son mari, Jean-Philippe Smet dans le civil.

Le chanteur avait dû être hospitalisé en urgence dans la nuit du dimanche 12 au lundi 13 novembre pour détresse respiratoire dans un établissement de santé parisien. 

Publicité
Il suivait depuis plusieurs mois un traitement à Paris pour soigner son cancer. Par le biais de son épouse Laeticia, il s'efforçait régulièrement de donner des nouvelles rassurantes sur sa santé sur les réseaux sociaux, pour démentir des rumeurs alarmistes apparues au cours de ces dernières semaines dans certains médias.

L'artiste aux plus de 55 ans de carrière affirmait préparer un nouvel album studio... > Lire la suite sur L'Obs

Recevez gratuitement la newsletter quotidienne d’information de L'OBS

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité