Les États membres de l'Union européenne n'ont pas trouvé d'accord sur la prolongation de cinq ans du glyphosate, le pesticide jugé "cancérigène probable" par l'Organisation mondiale de la santé. La Commission européenne soumettra à nouveau au vote cette proposition le mois prochain.Une..

Les États membres de l'Union européenne n'ont pas trouvé d'accord sur la prolongation de cinq ans du glyphosate, le pesticide jugé "cancérigène probable" par l'Organisation mondiale de la santé. La Commission européenne soumettra à nouveau au vote cette proposition le mois prochain.

Une solution doit être trouvée avant le 15 décembre, date à laquelle prend fin la licence du glyphosate sur le territoire de l'UE. "Certains États membres mettent l'intérêt de l'industrie avant les prérogatives de santé", s'est indigné Marc Tarabella, eurodéputé belge PS, membre de la Commission de l'agriculture et du développement rural, invité de franceinfo jeudi 9 novembre.

franceinfo : le bras de fer dure depuis deux ans. Voyez-vous une issue avant cette date limite du 15 décembre ?

Publicité
Marc Tarabella : Le spectacle donné par le Conseil européen est affligeant. Dans un problème aussi grave que celui-là qui concerne la santé de 500 millions de citoyens européens, c'est le Conseil, c'est-à-dire l'ensemble des gouvernements, qui n'a pas de position claire, qui patauge, qui ne décide pas. Et du coup, c'est la Commission qui va peut-être prendre seule l'initiative. Je... > Lire la suite sur Franceinfo

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité