Les coéquipiers du capitaine lyonnais, auteur d’un doublé et qui a provoqué un incident avec les supporteurs adverses, ont écrasé les Stéphanois (5-0).

 

On jouait la 84e minute de jeu, et le Chaudron vert faisait grise mine. Ses protégés de Saint-Etienne recevaient dimanche 5 novembre, à domicile, une humiliation face à l’adversaire lyonnais honni. Quatre à zéro, à cet instant, et un chacun de membres du quatuor offensif de l’OL avait trompé le gardien stéphanois. Jusqu’à cette 84e minute. Servi à la limite du hors-jeu, Nabil Fekir, capitaine des Gones et pur produit de la formation lyonnaise, se présente seul face au gardien. Ajustant Stéphane Ruffier, il inscrit le cinquième but lyonnais de la partie, achevant la plus large victoire de son club sur le terrain de l’ASSE de l’histoire. Et s’en va célébrer son doublé.

 

Alors que ses coéquipiers l’entourent, l’international français - à la manière d’un Lionel Messi lors d’un match sur le terrain du Real Madrid - ôte son maillot et le présente bien haut au kop stéphanois. La provocation de trop pour les fans des Verts, qui envahissent le terrain, occasionnant l’arrêt (provisoire) de ce derby tendu.

Publicité
D’entrée, cette dernière rencontre de la douzième journée de Ligue 1 a senti la poudre. En recevant un OL en forme, Saint-Etienne savait qu’il risquait de passer une soirée compliquée. Mais nombreux sont les derbys entre les deux clubs où le favori ne s’est pas imposé. A peine le coup de départ sifflé, que la partie devait s’interrompre. Un fumigène irriguant la pelouse d’un épais brouillard forçant l’arbitre...
Lire la suite sur Le Monde
Inscrivez-vous aux newsletters du Monde.fr

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :