Le président adressait ses premiers vœux aux journalistes qui suivent l'Elysée.

"La liberté de la presse n'est pas une liberté spéciale, elle est la plus haute expression de la liberté." Pour ses premiers vœux aux journalistes, ce mardi 3 janvier, Emmanuel Macron a tenu à saluer leur travail, rappelant au début de son allocution les chiffres des journalistes emprisonnés et tués dans l'exercice de leurs fonctions.

Mais le président a également profité de son discours pour faire plusieurs annonces. Lutte contre les fake news, réforme de l'audiovisuel public, déontologie... "L'Obs" fait le point sur ce qu'il faut retenir du discours d'Emmanuel Macron.

Liberté de la presse : "Il y a un dialogue à engager avec le gouvernement"

Une loi contre les fake news

"Il n'a jamais été aussi facile de se prétendre journaliste", a assuré le président, qui constate "l'irruption dans le champ médiatique de fausses nouvelles, de fake news" par le biais de "sites internet" et de "comptes Twitter".

"Toutes les paroles ne se valent pas", a souligné le chef de l'Etat.

Publicité
Pour le chef de l'Etat, il faut voir derrière ce déferlement de fausses nouvelles une "stratégie financée" par certaines puissances "pour entretenir le doute" et "saper toute confiance dans le jeu démocratique". Une condamnation forte, qui rappelle celle qu'il avait déjà émise lors de la visite de Vladimir Poutine à Versailles, contre Russia Today et Sputnik, deux médias russophiles taxés d'"organes d'influence et de propagande".

Pour lutter contre ces fake news, Emmanuel... > Lire la suite sur L'Obs

Recevez gratuitement la newsletter quotidienne d’information de L'OBS

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité