Historique mais contemporaine, la cité belge offre une jolie surprise dans la découverte du plat pays.

"Le secret le mieux gardé d'Europe." Voilà comment on surnomme Gand.

A mi-chemin entre l'incontournable Bruxelles et la très touristique Bruges, cette ville belge méconnue allie poésie romantique et art de vivre branché. Elle offre au visiteur un mélange de splendides bâtiments historiques et de restos stylés, d'édifices gothiques et de décors industriels, des balades en bateau et du street art le long des canaux.

Surtout que Gand est en majorité piétonne. Et que le soir, de savants éclairages soulignent la beauté de ses façades, se reflétant sur les eaux de la Lys. Féerique.

De la fortesse médiévale au street art

Il y a certes l'inévitable château des comtes, forteresse médiévale digne d'une séquence de "Game of Thrones", l'église gothique Saint-Nicolas ou la cathédrale Saint-Bavon et son célèbre polyptyque de "l'Adoration de l'Agneau mystique" des frères Van Eyck.

Mais Gand dispose également d'une scène créative très dynamique. La ville est devenue l'un des terrains de jeux préférés des street artists, proposant un parcours pour découvrir les plus belles fresques.

Publicité
A voir également : le Design Museum et sa collection permanente de mobilier dont les objets du créateur belge Maarten Van Severen ; le centre d'art Vooruit, ancienne coopérative ouvrière avec danse, théâtre et performances au programme ; sans oublier le S.M.A.K., le musée d'art contemporain, avec actuellement une expo sur le grand Gerhard Richter.

Après cette...

Lire la suite sur L'Obs
Recevez gratuitement la newsletter quotidienne d’information de L'OBS

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :