"On a des avancées réelles, le plan de lutte contre l'insécurité est acté", a déclaré une porte-parole du mouvement.

Vers une sortie de crise à Mayotte. L'un des porte-parole du mouvement social qui secoue Mayotte depuis près de quatre semaines a annoncé, mardi 13 mars, au bout de cinq heures de négociations avec la ministre des Outre-mer Annick Girardin, qu'une levée des barrages routiers serait proposée mercredi à la population. Une information confirmée à France 2 par l'entourage de la ministre.

"Sur ce territoire, l'Etat se renforcera (...) sur l'ensemble des questions qui m'ont été posées", a déclaré la ministre dans la soirée, avant de reprendre l'avion pour Paris. "J'ai pris l'engagement que l'ensemble des forces arrivées sur ce territoire (...) seront aux côtés des citoyens pour garantir la sécurité de tous."

#Mayotte. La déclaration de la ministre des Outre-mer, Annick Girardin, après la réunion de travail entre la ministre, l'intersyndicale et les élus . La rencontre a duré plus de 5 heures. pic.twitter.com/IE6Dw3JNVS

— Mayotte la 1ère (@mayottela1ere) 13 mars 2018

Publicité
"On a des avancées réelles, le plan de lutte contre l'insécurité est acté", a dit ce porte-parole, Fatihou Ibrahime, et "la ministre s'est engagée à remettre plus d'Etat sur le... > Lire la suite sur Franceinfo

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité