Flambée immobilière, engorgements routiers, ressentiment contre la "gentrification": l'arrivée du TGV à Bordeaux a mis en relief les nombreux défis que doit relever la métropole aquitaine, au risque de devoir réviser ses ambitions.

Les soldats américains déployés en Afghanistan ont eu pendant des années pour instruction de ne pas dénoncer l'esclavage sexuel dans la police afghane, selon un rapport officiel publié jeudi.

L'ancien chef suprême de Cosa Nostra Toto Riina, mort à l'âge de 87, a été l'un des parrains les plus violents et les plus redoutés de l'histoire de la mafia sicilienne.

L'ancien vice-président zimbabwéen Emmerson Mnangagwa, dont l'éviction a provoqué mercredi le coup de force de l'armée contre le régime du président Robert Mugabe, est rentré au Zimbabwe, a-t-on appris vendredi dans son entourage.

L'ancien chef suprême de Cosa Nostra, Toto Riina, l'un des parrains les plus redoutés de l'histoire de la mafia sicilienne, est décédé vendredi d'un cancer, ont annoncé plusieurs médias italiens.

La mobilisation syndicale contre la politique d'Emmanuel Macron "a fait flop" selon la presse, après une nouvelle journée de protestation en demi-teinte jeudi, mais le chef de l'Etat doit se garder de tout "triomphalisme".

La justice belge examine vendredi le mandat d'arrêt européen émis il y a deux semaines à Madrid à l'encontre du président déchu de la Catalogne Carles Puigdemont et de quatre ex-ministres, exilés comme lui en Belgique et refusant d'être remis à l'Espagne.

Malgré sa victoire contre Marin Cilic jeudi (6-7 (5/7), 6-4, 6-1, et son parcours sans faute au Masters de Londres, Le numéro 2 mondial Roger Federer a estimé jeudi qu'atteindre la place de numéro 1 mondial n'était "pas un objectif réaliste".

Des marchés publics litigieux, un dirigeant pour qui les règles étaient "totalement inconnues": le procès pour "favoritisme" de l'ex-président de l'Institut national de l'audiovisuel (INA) Mathieu Gallet a disséqué la gestion de cet établissement public, déjà écornée par l'affaire des frais de taxis de sa successeure.

Depuis deux ans et demi, la justice américaine demande l'extradition de Nicolas Leoz, ex-patron du football sud-américain, un juge l'a approuvée jeudi, mais Leoz, 89 ans, a fait appel et l'opération semble compromise.

Pages

Publicité