Politique
A quelques jours de l'examen de la révision de la Constitution, sept députés se sont amusés à soumettre des propositions qui n’avaient rien à voir avec le projet de loi constitutionnelle.
Vidéos A la une
Au lendemain des attentats de Paris, François Hollande s'est montré très réactif. Il a d'ailleurs annoncé faire une révision de la constitution afin de retirer la nationalité française à des binationaux condamnés pour terrorisme. Selon Hervé Gattegno, le gouvernement veut taper fort pour faire oublier qu'il agit bien tard. De plus, il pense que cette réforme est absurde, car elle risque de diviser les Français en deux catégories. Il y a ceux qui resteront Français, même s'ils posent des bombes et ceux qui ne le seront jamais vraiment parce qu'ils sont issus de l'immigration, même s'ils ne font rien de mal. - Bourdin Direct, du jeudi 3 décembre 2015, sur RMC.
Publicité