Chaque année, les chutes constituent l’une des principales causes d’accident chez les personnes âgées et peuvent avoir des conséquences dramatiques. Voici quelques conseils pour les prévenir.

En 2016, près de 2 millions de personnes âgées de plus de 65 ans ont été victimes d’au moins une chute. Si la perte d’équilibre est difficile à anticiper à l’extérieur, il est tout de même possible de réduire les risques à son domicile, notamment en l’aménageant en conséquence.

Les principaux facteurs de chutes

Il existe plusieurs facteurs pouvant entraîner, ou du moins favoriser, les chutes des personnes âgées. L’âge en premier lieu. Le risque est en effet de 35 % pour les personnes âgées de plus de 65 ans. Il monte ensuite à 45 % passé 80 ans. Les troubles moteurs sont également souvent en cause dans ce type d’accidents domestiques. Outre certaines maladies, ils sont bien souvent causés par une fonte des muscles des jambes, ceci affectant la stabilité et l’équilibre. De même, les troubles sensoriels réduisent le champ de vision et rendent ainsi difficile la perception des distances. Enfin certains médicaments sont également en cause, en particulier ceux susceptibles de diminuer la vigilance et la qualité de la vision. Heureusement des solutions existent.

Pratiquez une activité physique régulière

Avant de tout chambouler dans votre appartement, sachez qu’il existe un moyen simple pour prévenir les chutes : l’activité physique. Inutile de viser trop haut ou même de se lancer dans un sport. Une simple petite marche suffit, si elle est pratiquée quotidiennement. Vous pouvez par exemple vous rendre dans un magasin pour faire quelques courses, promener votre animal, ou tout simplement prendre l’air. Un peu d’exercice ne peut que vous faire du bien. Cela améliorera votre souplesse, votre force et contribuera à une meilleure coordination de vos mouvements. Mais lorsque tout ceci ne suffit plus, un changement de votre aménagement intérieur devient nécessaire.

Aménagez votre logement

Pour commencer, il va falloir modifier un peu votre intérieur en procédant à quelques réaménagements simples. Tout d’abord, vous pouvez enlever certains éléments potentiellement dangereux, comme les tapis par exemple, et faire changer les revêtements de sols glissants, notamment dans la salle de bain. Vous pouvez aussi supprimer certains obstacles de manière à éviter l’encombrement et dégager les lieux de passage de votre logement. Les meubles bas ou les fils qui dépassent sont souvent cause de chutes, et pas uniquement chez les personnes âgées…

Un intérieur lumineux est tout aussi important. En effet, avec l’âge la vision baisse et une maison pas correctement éclairée peut présenter un danger. Ceci est d’autant plus vrai, si vous avez l’habitude de vous relever en pleine nuit.

Publicité
Lorsque vous constatez une diminution de votre motricité, vous pouvez faire installer des rampes le long des murs et dans les escaliers. Faites venir un spécialiste. Il vous fera un devis et vous proposera une installation adéquate, adaptée à la fois à vos besoins et à votre logement. Pensez également à fixer des pastilles et des tapis antidérapants dans la baignoire.

Enfin, il peut aussi être judicieux de revoir vos rangements en les rendant plus accessibles et à portée de main.

En vidéo - Ces technologies discrètes qui sauvent des vies chez les seniors

mots-clés : Chute, Habitat, Prévention

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet