Essonne, 10e circonscription

Malek Boutih remporte les législatives sans difficultés avec 56,8% face à Marianne Duranton, radical soutenue par l'. Il devient ainsi député.

Au premier tour (après avoir remporté l'investiture socialiste contre son ancien ami Julien Dray), Malek Boutih était arrivé en position favorable avec 34,56% des voix, devant la candidate du Parti radical valoisien.

Publicité