Vidéos A la une
CAP CANAVERAL (Floride) - 6 février 2015 - C'est un spectacle dont on ne se lasse pas. Régulièrement les astronomes diffusent des images d'éruption solaire. Mais ces phénomènes peuvent avoir de graves conséquences sur nos infrastructures électriques si les flux de particules émises par le soleil sont importants et se dirigent vers notre planète. . En août 2003, tout le réseau électrique du nord des États-Unis avait été touché. En 1989, le Québec se souvient encore d'une panne mémorable provoquée par une éruption solaire. Dimanche, la NASA va donc lancer un satellite développé pour l'Agence américaine océanique et atmosphérique. Son but : permettre une meilleure anticipation des tempêtes solaires. Après un voyage de 110 jours dans l'espace, le satellite doit atteindre son poste d'observation et informer les scientifiques une heure avant que les particules émises par le soleil n'atteignent la terre.
Publicité