Vidéos A la une
L'acteur américain Michael Shannon faisait partie des stars attendues au festival de cinéma tchèque de Karlovy Vary, le festival vétéran d'Europe centrale. Le festival a remis son principal prix, le globe de cristal pour le meilleur long métrage au film hongrois It's Not the Time of My Life du réalisateur Szabolcs Hajdu qui a aussi reçu le prix du meilleur acteur et qui en a été tout surpris. Szabolcs Hajdu : 'J'ai toujours réalisé mes films comme ça, de l'intérieur. J'ai réalisé 6 films et j'ai toujours eu l'impression de jouer dans ces films, parce que j'avais vécu ce qui se passait devant la caméra. Et là je jouais vraiment dans ce film. Le fait de recevoir le prix du meilleur acteur c'était pour moi une grande surprise parce que je ne me consière pas comme un acteur.' Szabolcs Hajdu a tourné le film chez lui avec des membres de sa famille comme acteurs. Cela parle d'une confrontation entre les membres de cette famille pendant une seule journée. Le prix du meilleur réalisateur est revenu au Slovène Damjan Kozole pour son film Nightlife. Il explore ce qui se passe quand la vie d'un couple aisé bascule soudainement pendant une nuit tragique. Karlovy Vary s'est toujours voulu comme une porte sur le marché international pour les films des pays de l'ancien bloc soviétique. C'est le rôle de la section 'East of the West' qui a remis son prix à la réalisatrice géorgienne Rusudan Glurjidze pour son film House of Others. Elle s'est inspirée de sa propre histoire et de celle de deux familles qui ont connu une brève mais dévastratrice guerre civile. Etant du côté des vainqueurs ces familles occupent désormais des appartements de familles vaincues. Mais la guerre se poursuit dans leurs têtes Rusudan Glurjidze : 'C'est notre biographie, c'est notre enfance. Nous voulions raconter une histoire qui est en nous, nous voulions être libres et commencer à parler de l'amour, de la liberté, de la vie d'aujourd'hui etc.' Le prix de la meilleure actrice a été décernée à la Slovaque Zuzana Mauréry, pour son rôle dans une coproduction tchéco-slovaque 'The Teacher:'http://www.cineuropa.org/f.aspx?t=film&l=en&did=310378 où elle tient le rôle d'un cadre du parti communiste au début des années 80. La cinquante et unième édition du festvial du film de Karlovy Vary a présenté plus de 180 films dont 12 dans sa principale compétition. MORE: http://www.hollywoodreporter.com/news/karlovy-vary-2016-award-winners-90...
Vidéos A la une
Karlovy Vary est une station thermale tchèque qui au début du mois de juillet change complètement d'allure. La raison ? Son festival de cinéma bien sûr avec cette année Willem Dafoe en guest star et qui a reçu un globe de cristal pour l'ensemble de sa carrière. Willem Dafoe :'J'ai toujours entendu de très bonnes choses sur Karlovy Vary et ils m'ont déjà plusieurs fois invité mais je ne pouvais pas venir. Cette année c'était possible et j'étais impatient de venir. Le cinéma est très important pour moi et le fait de voir qu'un festival de cette classe internationale reconnaît ma contribution c'est quelque chose de très agréable et cela m'incite à continuer.' Première mondiale pour ce film Anthropoid, un film tourné d'ailleurs à Prague. Il s'agit de l'histoire vraie de la tentative d'assassinat de l'Opération Anthropoid destinée à éliminer le général SS Reinhard Heydrich, le principal architecte de la Solution Finale et le troisième homme du Reich derrière Hitler et Himmler. On aura reconnu au passage la présence de Charlotte Le Bon dans le casting. Un film signé par le Britannique Sean Ellis. Le Festival de Karlovy Vary se poursuit jusqu'au 9 juillet avec plus de 180 films dont 12 dans sa principale sélection.
Vidéos Argent/Bourse
Si Google est le principal moteur de recherche utilisé en Europe, ce n'est pas le cas dans certains pays. En Chine, Baidu a remplacé le géant américain du web depuis qu'il a été banni du territoire en 2011. En Russie, Yandex détient 40% de la part de marché, contre 55% pour Google. La République tchèque et la Corée du Sud figurent également parmi les rares pays qui résistent à la domination de Google. Leurs moteurs de recherche respectifs, Seznam et Naver, ont des parts de marché tout à fait honorables. - La mise au net de Thomas Oliveau, chef de service BFMBusiness.com. - 12h L'heure H, du lundi 23 mai 2016, présenté par Hedwige Chevrillon et Guillaume Paul, sur BFM Business.
Vidéos Sciences
Les programmes d'observation de la Terre sont de plus en plus nombreux à l'image de ces satellites Sentinelle du programme européen Copernicus. Ils sont au coeur des discussions cette semaine, à Prague, à l'occasion du 5è symposium Planète vivante, organisé par l'Agence spatiale européenne. Il réunit plus de 3300 scientifiques et utilisateurs du monde entier. 'Les satellites sont fondamentaux parce qu'ils fournissent des informations comme la température de l'atmosphère et la couverture forestière et 30 % des activités liées au climat sont en fait en rapport avec la surface des forêts, explique Simonetta Cheli, responsable à l'Institut européen de recherches spatiales. Les données des satellites sont un instrument pour les hommes politiques et pour les scientifiques mais aussi un instrument pour nos enfants et nos petits-enfants afin d'assurer la sauvegarde de cette planète.' Les données récoltées par les différents programmes par satellites permettent de prévoir de plus en plus précisément les phénomènes climatiques tels que les sécheresses, les inondations ou la vitesse de la fonte des glaces. Les dernières connaissances sur l'humidité des sols, les surfaces gelées ou enneigées ou la salinité des océans seront aussi présentées.
Vidéos A la une
Le président chinois Xi Jinping est arrivé ce lundi en République tchèque, pour deux jours de visite officielle. La venue à Prague de cet hôte a suscité plusieurs réactions d'hostilité. Ainsi des manifestants ont-ils accroché des drapeaux tibétains sur les drapeaux chinois, comme pour dénoncer la politique de Pékin à l'égard du Tibet. Ailleurs, certains drapeaux chinois ont été tâchés de peinture. Enfin, des militants des droits de l'homme se sont attachés à des pylônes, là aussi en guise de protestation. La police a procédé à plusieurs interpellations. China's flags in Prague defaced prior to Xi's arrival. Czech protesters to hang photos of #DalaiLama & #VaclavHavel pic.twitter.com/lR73JkVlT1- Jigme (@JigmeUgen) 26 mars 2016 Partenariat économique et commercial Durant sa visite, Xi Jinping doit s'entretenir avec son homologue Milos Zeman. Les deux hommes se sont déjà rencontrés quatre fois en deux ans. President #XiJinping arrives at Czech presidential residence Lány Castle for welcome banquet #XiVisithttps://t.co/zhv8bpoP7Q- CCTVNEWS (@cctvnews) 28 mars 2016 La Chine est actuellement le premier partenaire commercial de la République tchèque en dehors de l'Union européenne. Plusieurs contrats commerciaux devraient être signés lors de cette visite du numéro 1 chinois. Ces investissements pourraient s'élever à environ 45 milliards de couronnes (1,66 milliard d'euros). Pékin cherche ainsi à renforcer son partenariat avec ce pays et plus largement, avec les pays d'Europe centrale et orientale (PECO). - avec agences
Vidéos A la une
Un pont très fréquenté de Prague (République Tchèque) a vu son trafic perturbé vendredi à cause d'un cygne qui s'est posté sur la voie de gauche de la route. Il a refusé de bouger, malgré l'intervention de la police. (Crédits AP)
Vidéos A la une
Nouvelle avalanche meurtrière dans les Alpes, cette fois dans le Tyrol autrichien. Cinq skieurs tchèques sont morts dans cette coulée de neige qui a emporté dix-sept personnes dans la vallée de Wattental, au sud d'Innsbruck. Les températures douces et les récentes chutes de neige ont entraîné une alerte avalanche de niveau 3 sur 5.
Vidéos A la une
En République tchèque, un train a pulvérisé un poids lourd qui traversait un passage à niveau. Le conducteur du camion n'avait pas respecté la signalétique. Il s'en est sorti avec de légères blessures. Les passagers du train sont indemnes.(Images: APTN)
Vidéos A la une
Des opposants à l'accueil des réfugiés se sont rassemblés à Prague et dans d'autres villes du pays. Entre 3.000 et 5.000 personnes au total, selon différentes estimations alors que les autorités ont été récemment accusées de traitement 'dégradant' des migrants dans les centres de détention par les Nations unies. Lutz Bachmann, le leader du mouvement islamophobe allemand Pegida figurait parmi les orateurs. Il a appelé au rassemblement des patriotes en Europe afin de coopérer pour lutter contre la menace constituée par les migrants' D'autres orateurs ont dénoncé l'attitude des grands pays européens et demandé le respect de la souveraineté faute de quoi la question de l'appartenance à l'Union européenne serait posée.
International
La police tchèque a récemment entrepris de marquer au feutre les migrants. Une méthode qui a choqué les internautes.
Vidéos A la une
Nabire, femelle rhinocéros blanc du nord, est morte lundi soir au zoo de Dvur Kralove, au centre de la République tchèque, laissant sur la planète quatre derniers spécimens de cette sous-espèce en voie d'extinction. Né en 1983, l'animal a succombé à une rupture d'un kyste. (Images : APTN)
Vidéos Sciences
Au sommaire de cette édition de Futuris : comment remettre au goût du jour les classiques de l'animation et les dessins animés en noir et blanc réalisés à la main tout en donnant envie à la jeune génération, davantage mordue de 3D, de les découvrir ? La réponse pourrait bien venir de Prague, en République tchèque. Dans ce petit studio d'animation, on planche assidument sur la question et quelques-uns des outils développés sur place pourraient bien révolutionner le monde de l'animation. Une révolution qui passe par ce logiciel capable d'automatiser la colorisation - très chronophage - d'animations dessinées à la main, y compris celles en noir et blanc. Les explications de Daniel Sykora, informaticien à l'Université technique de Prague et coordinateur du projet CARTOON SCIENTIST : 'Nous avons dû développer un ensemble d'algorithmes permettant de définir les limites spécifiques de chaque zone à coloriser. Ainsi, l'utilisateur n'a plus qu'à fournir certaines indications concernant ces zones et les algorithmes en déterminent automatiquement les limites. ' En outre, l'équipe de chercheurs qui participe à ce projet européen a constaté que le logiciel développé pouvait non seulement servir à la restauration d'animations anciennes, mais également à démultiplier le potentiel technique et artistique de l'animation 2D actuelle, comme le souligne Daniel Sykora : 'Vous pouvez, par exemple, créer des approximations 3D sur votre dessin fait à la main, ce qui était quasiment impossible auparavant, ou en tout cas très fastidieux. Vous pouvez également y incorporer des informations visuellement plus riches et plus tactiles. Vous pouvez aussi combiner tous ces éléments pour produire des images qui ont un rendu proche de la 3D, alors qu'il s'agit bien d'animation 2D.' Concrètement, comment cette technique peut-elle être utilisée par les dessinateurs de films d'animation ? Le logiciel a été conçu pour être polyvalent, c'est-à-dire être appliqué à toute une palette de styles et de supports. Les dessinateurs devraient même être en mesure de retrouver le confort et les sensations de l'animation papier, sans ses inconvénients. Zuzana Studená, dessinatrice chez Anifilm, nous livre ses premières impressions : 'D'après ce que j'ai compris, je pourrai aussi facilement introduire le dessin que j'aurais fait à la main sur un papier, ce qui est une technique qui me reste quand même toujours très douce, c'est une technique que j'aime beaucoup et qu'ici, avec la tablette graphique, je perds un peu. Tout demande beaucoup de temps dans l'animation. Mais bon, justement, avec de bons logiciels, il y a moyen d'aller plus vite. Et avec cet outil-là, on va sûrement pouvoir aller plus vite. Ça, c'est sûr. On va pouvoir s'amuser un peu ! ' Ce logiciel est désormais disponible dans le commerce sous la forme d'un plug-in compatible avec les programmes de graphisme existants. De quoi donner un nouveau souffle à l'industrie européenne du film d'animation. Le point avec Fabrice Debarge de chez TVPaint : 'On a pu coloriser des séquences d'images directement. C'est-à-dire qu'en un seul trait, on arrivait à coloriser des dizaines et des dizaines d'images - une chose que l'on n'arrivait pas nécessairement à faire avant. Et ça, c'est une accélération qui est vraiment très sensible, surtout quand on fait de l'animation, ça réduit sensiblement les budgets en fait. C'est quelque chose qui est très long, c'est souvent sous-traité en dehors de l'Europe, eh bien, si on a moyen de faire tout ça, ici, en Europe justement, on va gagner énormément de temps. Donc pouvoir coloriser rapidement, c'est un vrai défi !'
Vidéos A la une
Un homme a ouvert le feu dans un restaurant dans l'est de la République Tchèque, tuant huit personnes. L'auteur de la fusillade est également mort.
Vidéos A la une
Le cinéma tchèque organisait ce week-end ses oscars, appelés "lions tchèques". A cette occasion, un faux Jim Carrey, n'ayant que peu de ressemblance avec l'original, a été invité à monter sur scène.
Vidéos A la une
Coupures d'électricité pendant plusieurs jours, paralysie partielle dans les transports : de fortes gelées ont entraîné de nombreuses perturbations en Serbie, en Autriche et en République Tchèque. A Majdanpek dans l'est de la Serbie, les salariés de la compagnie de distribution électrique EMS 'ont risqué leur vie pour réparer' les dommages causés sur le réseau électrique, a indiqué l'entreprise ce mercredi. La ville de 5 000 habitants était privée d'électricité depuis lundi soir. Le courant a été rétabli ce mercredi. En Basse-Autriche, les gelées ont provoqué la fermeture de beaucoup de routes. Des écoles ont également fermé. Des habitants se sont retrouvés aussi sans électricité. À cause du gel, les arbres ont donné du fil à retordre aux pompiers. 'Nos équipes ont coupé trois arbres et tout autour les autres arbres sont tombés en explosant comme des grenades', a expliqué en substance un porte-parole des pompiers. En République Tchèque, des médias locaux annonçaient ce mercredi soir un retour à la normale du trafic ferroviaire. Quelque 100 000 voyageurs avaient été touchés depuis lundi soir par d'importantes perturbations, les trains ayant été immobilisés sur les voies à cause du givre sur les caténaires. Les tramways étaient également restés à l'arrêt à Prague.
Vidéos A la une
Une transition politique pacifique, voilà ce qui caractérise le processus qui a abouti à la chute du régime communiste en Tchéchoslovaquie en 1989. On parle de la 'Révolution de velours'. C'était il y a 25 ans. Le 17 novembre 1989, des milliers de personnes sont réunies dans les rues de Prague, la capitale, pour commémorer la Journée Internationale de l'Étudiant. Les manifestants sont alors dispersés à coups de matraque par la police. Cette démonstration de force choque l'opinion qui décide de se mobiliser immédiatement. S'en suit toute une série de manifestations populaires et pacifiques qui conduiront à la fin du communisme en Tchécoslovaquie. À Prague, le 19 novembre le Forum Civique est formé. Le mouvement contestataire est constitué des principaux dissidents tchèques, parmi lesquels le dramaturge Václav Havel. Chaque jour, les manifestants gagnent du terrain, fermement, mais en douceur. Le 24 novembre, toute la direction du Parti communiste, dont le secrétaire général Miloš Jakeš, a démissionné. L'une des dictatures communistes les plus répressives d'Europe de l'Est a été renversée. Un mois plus tard, le 29 décembre 1989, le leader de l'opposition Václav Havel arrive à la tête du pays. Il est le premier président démocratiquement élu. Celui souvent appelé le 'président-philosophe' sera d'abord président de la République fédérale tchèque et slovaque de 1989 à 1992, puis président de la République tchèque de 1993 à 2003. Car pour le pays, la chute du communisme ne sera qu'une transition. En 1992, en raison de la montée des tensions nationalistes au sein du gouvernement, la Tchécoslovaquie est dissoute. Le 1er janvier 1993, la République tchèque et la Slovaquie deviennent deux États indépendants. Vingt-cinq ans plus tard, les analyses sur les événements de 1989 divergent. Selon un récent sondage, publié par le Centre d'étude de l'opinion publique (CVVM) et l'Institut des affaires publiques de Bratislava, environ deux tiers des Tchèques considèrent que la Révolution de velours en valait la peine, mais seulement 58 % des Slovaques interrogés voient cet événement de manière positive.
Vidéos A la une
Des parapluies noirs à Prague pour protéger les présidents tchèque, slovaque, hongrois, polonais et allemand de toutes sortes de projectiles : les célébrations du 25ème anniversaire de la Révolution de velours ont donné la mesure de l'impopularité du chef de l'Etat tchèque, Milos Zeman. Mais c'est le président allemand, Joachim Gauck, qui en a fais les frais, atteint par un oeuf à la tempe. Toujours à Prague, plus de 5.000 manifestants ont brandi un carton rouge contre le président Zeman, élu il y a un an. Ils lui reprochent notamment ses positions pro-Poutine dans le conflit ukrainien et sur les droits de l'homme, mais aussi sa vulgarité. Alors que la République tchèque et la Slovaquie honorent le courage des libres penseurs de 1989, 50 % des Tchèques estiment que Milos Zeman pilote le pays en marche arrière vers une époque où les Tchécoslovaques étaient sous la coupe de l'Union soviétique. En clair, qu'il trahit les valeurs de la révolution de velours.
Vidéos A la une
Carton rouge pour le président tchèque Milos Zeman, à Prague. Plus de 5.000 personnes ont brandi à son intention le symbole de la disqualification dans les rues de la capitale, où l'on célébrait le 25ème anniversaire de la révolution de velours ce lundi. En cause notamment : ses positions pro-russes. Face à la foule, Milos Zeman, 70 ans, n'a récolté que des huées. ' Après 25 ans, j'ai le sentiment que les politiciens actuels devraient partir et céder leur place à la nouvelle génération, ' commentait Lubomir Koudelka, un manifestant de Prague. L'ancien premier ministre Milos Zeman a remporté la présidentielle l'an dernier. 50% des Tchèques lui reprochent d'avoir fait alléger les sanctions européennes contre Moscou et d'avoir qualifié les Pussy Riot de hooligans qui ne méritaient pas le statut de prisonnier politique. Alors que la république tchèque et la Slovaquie honorent les libres penseurs de 1989, beaucoup estiment que Milos Zeman pilote le pays en marche arrière vers une époque où les Tchécoslovaques étaient sous la coupe de l'Union soviétique. En clair, qu'il trahit les valeurs de la révolution de velours.
Vidéos A la une
PRAGUE - 15 nov 2014 - Comment expliquer la révolution pacifique de 1989 à des enfants qui n'étaient pas nés ? Alors que les pays de l'ancien bloc communiste fête ces jours-ci le 25 ème anniversaire de la chute du rideau de fer, deux artistes tchèques présentent leur réponse : un film animé de 30 minutes. Il rassemble les témoignages de jeunes de l'époque, devenus parents depuis et leur proposent de se représenter dans les rues de Prague sur un grand plan de la ville, à l'aide de figurines. " Nous voulions que cela reste accessible aux enfants. En plus d'utiliser des jouets, nous avons fait appel aux techniques d'animations. Comme ça, l'histoire reste vivante pour eux " explique Tana Markova, la réalisatrice. Le 17 novembre 1989, une manifestation autorisée d'étudiants rassemble 15.000 personnes dans les rues de Prague. Les forces de police commettent des exactions. En réaction, les jeunes appellent à la grève illimitée : c'est le début de la révolution de velours à laquelle se joint Vaclav Havel, elle aboutit en décembre 89 à la fin de la dictature communiste. Des instants qui ont marqué l'histoire et qui sembleront peut-être grâce à ce film un peu moins lointains aux enfants d'aujourd'hui.
Vidéos A la une
Un ou des inconnus ont menacé la République tchèque de propager le virus Ebola dans le pays. Ils acceptent de renoncer à leur plan en échange d'un million d'euros en monnaie virtuelle, les bitcoins.
Vidéos A la une
PRAGUE - 29 sept 2014 - Pour le monde entier, elles sont un symbole de la défunte RDA. Pour des milliers d'Allemands qui ont fui les dernières semaines d'un régime honni, les Trabant ont le goût de la liberté. A Prague, elles refont une entrée trébuchante, direction l'ambassade d'Allemagne, comme autrefois, il y a 25 ans. Été 1989, un flot ininterrompu d'Allemands de l'Est prend le chemin de la Tchécoslovaquie. A pied, en train, et en voiture, autrement dit en Trabant. Pendant des semaines, près de 4.000 personnes campent dans les jardins de l'ambassade de la République fédérale d'Allemagne à Prague. Le 30 septembre, le ministre des Affaires étrangères de RFA vient leur annoncer l'incroyable nouvelle : la délivrance d'un visa. Ce dénouement heureux n'efface pas la crainte qui accompagnait les voyageurs. " Nous ne savions pas si la voiture allait tenir, s'il y aurait des barrages, la police, si la Stasi allait nous embarquer. Est-ce que nous allions atteindre la frontière, et Prague ensuite? Tout était très incertain. Et en plus nous avions un jeune enfant avec nous. " se souvient Marion Mahlke, une ancienne réfugiée est-allemande. Vingt-cinq ans après, elle a refait le même voyage, en Trabant mais sans angoisse.
Vidéos A la une
Dans cette édition, nous sommes à Londres pour rencontrer un jeune entrepreneur qui est aussi designer : Jim Rokos. Il a reçu de très nombreuses récompenses et ses produits notamment en verre font la une des plus grands magazines britanniques de décoration. Or pour démarrer la production de l'une de ses dernières créations : un vase inspiré d'une carafe à vin, il avait des besoins très particuliers : il a donc fait appel au Réseau Entreprise Europe qui l'a mis en contact avec une usine de verre située en République tchèque. Sachez que ce réseau européen regroupe des milliers de PME par le biais de quelque 600 organisations, un peu partout en Europe, et même dans une vingtaine de pays hors Union européenne. 'On avait besoin de faire fabriquer 200 pièces seulement,' nous explique Jim Rokos, 'donc c'était très délicat de trouver un fabricant qui accepte une si petite commande, mais aussi un professionnel qui réponde aux normes très élevées du marché du luxe.' C'est donc au coeur des Monts des Géants dans les Sudètes tchèques que se trouve l'entreprise-partenaire de Jim, l'une des usines de verre les plus anciennes, mais aussi les plus réputées au monde. C'est grâce aux représentants du Réseau Entreprise Europe à Londres et à Prague qui possèdent des milliers de contacts et de profils d'entrepreneurs que Jim a pu prendre contact avec Petr. Le patron de cette usine lui a proposé un travail de qualité à un tarif très compétitif. 'Travailler avec des designers contemporains peut être parfois très difficile et un vrai défi,' reconnaît Petr Novosad, manager général des verreries Novosad & fils. 'Pour autant,' poursuit-il, 'cela nous donne de nouvelles idées pour notre production et renforce la notoriété de notre usine.' En seulement quelques mois et sans jamais ne s'être physiquement rencontrés, Jim et Petr ont donc entamé une riche collaboration. Après avoir mis au point des échantillons, la production vient de démarrer. 'Petr est passé à la production, il m'a aussi trouvé de très beaux emballages en bois,' raconte Jim Rokos, le créateur londonien, 'et on est déjà en train de réfléchir au prochain projet sur lequel on va travailler ensemble : ce sera une carafe à décanter.' Du côté tchèque, Petr est plus que satisfait de sa collaboration avec le Réseau Entreprise Europe. Alors que son entreprise a besoin de se diversifier pour continuer à exister, il a bien compris que le réseau pouvait lui apporter d'autres opportunités et envisage d'ailleurs de nouvelles possibilités de collaborations. 'Travailler avec le Réseau nous a permis d'établir un lien direct entre nous et notre nouveau client,' insiste Petr Novosad avant d'ajouter : 'comme cela, on est sûr que le client est sérieux vis-à-vis de son activité et puis, toute l'aide fournie par le Réseau était gratuite.' Mais le mot de la fin revient au designer Jim Rokos. Il nous livre ce qui pour lui, constitue les clés du succès : 'le produit doit absolument être magnifique, on doit faire en sorte que nos collaborateurs soient heureux et on ne doit pas hésiter à utiliser son réseau quand on a besoin d'aide,' lance-t-il.
Vidéos A la une
Un mandat d'arrêt international lancé par les autorités britanniques pour un désaccord médical : le périple de la famille King est un feuilleton à rebondissements qui débute à Southampton en Angleterre et s'achève en République Tchèque. Fin août, ils font sortir d'un hôpital britannique leur enfant sans autorisation, direction l'Espagne pour vendre une maison afin d'obtenir l'argent nécessaire pour soigner leur enfant à Prague. A Malaga, le couple King est détenu pendant quelques heures avant que la justice britannique ne lève son mandat d'arrêt pour enlèvement. La chasse à l'homme lancée contre cette famille a ému le Royaume-Uni. Lors d'une conférence de presse, le père de l'enfant fait part de son soulagement : 'Mon coeur est toujours ici mais je ne me sens pas bien. Heureusement maintenant nous pouvons voir notre fils, nous pouvons être ensemble, nous pouvons lui montrer notre amour car sans cela la vie n'a pas de sens. Nous voulons juste aider notre fils à traverser cette mauvaise période car il ne lui reste pas beaucoup de temps à vivre'. C'est au chevet de leur fils que les Brett apprennent la décision de la Haute cour de Londres : le petit garçon va être transféré à Prague pour un traitement spécifique. Ashya a déjà subi sans succès deux interventions chirurgicales majeures pour éliminer une tumeur au cerveau. L'enfant, dans un état critique, est incapable de parler et a besoin d'une sonde gastrique pour s'alimenter. La protonthérapie peut-être une alternative : 'Vous réduisez le risque d'irradier ce qui n'a pas besoin de l'être parce que vous ciblez exactement la tumeur explique Iva Tatounova du Centre tchèque de Protonthérapie. Vous n'irradiez pas les tissus sains. Le faisceau de protons ne va pas dans votre corps. Il s'arrête exactement où il doit s'arrêter, exactement dans la tumeur où il délivre la dose exacte qui est nécessaire '. Ce traitement coûte cher : environ 65 000 euros mais il représente un espoir de survie pour Ashya. Mais un autre problème pourrait survenir. Les médecins tchèques craignent que ses parents, Témoins de Jéhovah, ne s'opposent à une transfusion sanguine qui pourrait être nécessaire.
Vidéos A la une
Les parents d'Ashya King, ce petit garçon anglais atteint d'une tumeur au cerveau, ont été autorisés par la Haute Cour de Londres à finalement emmener leur enfant à Prague. Ils avaient, pour financer ce traitement, décidé de vendre une maison qu'ils possédaient en Espagne. Arrêtés, suite à leur fuite de Grande-Bretagne, la police ayant d'abord cru à un enlèvement, les parents ont été libérés et ont pu rejoindre leur enfant accueilli dans un hôpital de Malaga. Affrété par la famille, un jet médicalisé a emmené dans la matinée le jeune patient dans cet hôpital spécialisé de la capitale tchèque, le Proton Therapy Center.
Vidéos A la une
Dans l'Est de l'Afghanistan, au moins 16 personnes, dont quatre soldats tchèques de l'OTAN, ont péri dans un attentat-suicide ce mardi matin, selon un responsable afghan. L'attaque, menée dans la province de Parwan, a été revendiquée par les talibans. Elle aurait été commise par un kamikaze circulant à vélo qui a fait sauter sa ceinture d'explosifs. Dix civils figurent parmi les victimes, principalement des enfants selon un témoin. Les conditions de sécurité se détériorent en Afghanistan alors que la plupart des unités de l'Isaf, la force de l'OTAN se préparent à quitter le pays après 12 années de conflit contre les insurgés taliban. Avec AP et Reuters
Vidéos A la une
Il y a 5 ans une société tchèque spécialisée dans la fabrication de récipients sous pression a décidé de se diversifier. Elle a monté un dossier et a obtenu une subvention via le Fonds européen de développement régional. En tout près de 900 000 qui lui ont notamment permis de concevoir et de commercialiser une chaudière biomasse, un produit unique au monde. 'Nous sommes les seuls à être capable de brûler les bottes de pailles entières, sans les couper. Cela permet d'économiser 157 kilowatts d'électricité à l'heure. C'est notre 'atout compétitivité ! ', explique Klára Pavlícková, responsable commerciale de la société Step TRUTNOV Cette PME Tchèque a donc relancé son activité dans le secteur des éco-energies. La subvention obtenue lui a permis de financer son secteur Recherche et Développement et de développer la formation de son personnel à ces nouvelles activités. Enfin, cette diversification a largement ouvert la voie à de nouveaux marchés, notamment à l'international et a préservé l'emploi de cette entreprise basée dans une région ayant beaucoup souffert de la crise. 'En 2009, nous étions 46 employés. Aujourd'hui, nous sommes 51. L'évolution peut paraître peu significative, mais nous sommes l'une des rares entreprises de cette région à avoir survécu à la crise en 2009', ajoute Klára Pavlícková. Les subventions dont a bénéficié cette entreprise tchèque proviennent des investissements de la politique européenne dite 'de cohésion'. Entre 2007 et 2013, quelque 70 milliards d'euros ont été investis. Ainsi, 70 000 start-ups ont été soutenues et 250 000 emplois ont été créés dans des PME. Concrètement, cette politique de cohésion prend la forme de subventions, de prêts ou de garanties bancaires qui sont accordés aux entrepreneurs selon certains critères : 'il doit avoir un passé d'entrepreneur, il doit entreprendre dans un domaine que l'Union Européenne soutient, avoir un bon business plan et définir clairement ses objectifs', détaille Jan Novotný, le vice-président de la Chambre de Commerce tchèque. Les entrepreneurs qui souhaitent accéder à ces fonds européens, disposent de point de contact dans leur pays ou dans leur région, par exemple via les Chambres de Commerce et d'industrie. 'Nous fournissons des informations et du conseil à nos membres, mais aussi à tous les autres entrepreneurs, sur les opportunités de fonds structurels européens. En plus, nous accompagnons les entrepreneurs afin qu'il ne se sente pas perdu durant le processus', ajoute Jan Novotný. 'Pour moi, la clé du succès, c'est de posséder la technologie, le produit, les fonds pour innover et investir. Et d'avoir les compétences pour développer notre unique technologie', conclut Klára Pavlícková, responsable commerciale de la société Step TRUTNOV.
Vidéos A la une
Des centaines de personnes déguisées en morts-vivants ont déferlé dans les rues de la capitale tchèque le 24 mai à l'occasion de la désormais réputée marche des zombies. Affublés de costumes gores et aspergés de faux sang, ils ont pris la direction de la célèbre place Venceslas devant des touristes amusés voire parfois médusés.
Vidéos A la une
Soulagement, joie et gratitude sur le tarmac de l'aéroport de Berlin Tegel où les sept inspecteurs militaires européens, qui étaient détenus par des séparatistes pro-russes à Slaviansk, sont...
Vidéos A la une
Cet homme a enfin une identité. C’est probablement un ressortissant tchèque de 36 ans, sa famille affirme l’avoir reconnu avec certitude. Depuis les médias tchèques parlent du mystérieux...
Vidéos A la une
Mystère toujours au lendemain de la mort de l’ambassadeur palestinien en République tchèque. La police a découvert ce jeudi des armes ici chez lui à Prague ; selon un journal local, des...

Pages

Publicité