Vidéos Auto
Selon une enquête de la Répression des fraudes, près d'une vente de voiture d'occasion sur deux par un professionnel est non conforme. Pour éviter d'être piégé par un vendeur peu scrupuleux il y a quelques démarches à effectuer. L'arnaque la plus répandue est la fraude au compteur, en cas de doute, il faut que le véhicule soit contrôlé chez le constructeur pour vérifier son kilométrage réel. Si lors d'une transaction le contrôle technique fait partie des documents obligatoires, il est intéressant de récupérer le carnet d'entretien et les factures. Enfin, afin de prouver la véracité de la mention "première main", la date de mise en circulation de l'automobile et de fabrication de la carte grise doivent être identiques. Derniers éléments à contrôler, l'usure des gentes, des pneus, des joints en caoutchouc et des éléments du moteur.
Publicité