Vidéos à la une
Le Premier ministre a présenté ce lundi un plan "contre la radicalisation et le terrorisme" constitué de 80 propositions. Après avoir décrété que la lutté contre le jihadisme était "le grand défi de notre génération", Manuel Valls a établi une stratégie globale à long terme qui concerne plusieurs ministères. Au programme, plusieurs mesures comme l'augmentation des moyens alloués au plan anti radicalisation, le développement de centres de réinsertion ou encore une meilleure prévention. Le locataire de Matignon a également annoncé la création d'un service de renseignement carcéral afin de permettre une surveillance accrue des prisons, véritables "incubateurs du jihadisme", selon lui.
Publicité