Vidéos à la une
A la Maison Blanche, il y a du vert sur les cravates. A la veille de la Saint Patrick, la fête des Irlandais, Enda Kenny est le deuxième dirigeant européen à rencontrer Donald Trump, après Theresa May. À la veille de la Saint Patrick, le premier ministre irlandais est reçu par Pence puis Trump. Donc tout le monde en vert. pic.twitter.com/BiliccFwGW- Philippe Corbé (@PhilippeCorbe) March 16, 2017 Le Premier ministre irlandais a évoqué avec le président américain les élections régionales en Irlande du Nord, le Brexit, (l'Irlande du Nord a voté à 56% pour rester dans l'Europe) ou encore les 50 000 Irlandais illégaux aux Etats-Unis. Un chiffre qui a étonné Donald Trump. 'Je veux dire aux sans-papiers irlandais que s'ils ont de petits problèmes, comme des amendes, pour du stationnement ou des feux rouges ou quoi que ce soit, ils devraient les régler, a déclaré Enda Kenny, pour se débarrasser du souci, de la peur et l'anxiété qui habitent de nombreux sans-papiers irlandais.' Au son des traditionnelles cornemuses les dirigeants ont ensuite rejoint la réception donnée pour la Saint Patrick. #JoeLiccar cartoon on Saint Patrick and Trump's Cabinet members. Download available at https://t.co/JMfNhUKOjv #4morecon... pic.twitter.com/xuFnoZRWlu- More Content Now (@MoreContentNow) March 16, 2017 Donald Trump a qualifié l'Irlandais de 'nouvel ami'. Un nouvel ami suivi dans quelques heures par l'Allemande Angela Merkel, attendue dans la journée de vendredi à la Maison Blanche.
Vidéos à la une
Une poignée de main historique. Le président chinois Xi Jinping et le président taïwanais Ma Ying-jeou sont réunis, en terrain neutre, à Singapour, pour un sommet inédit depuis 1949, année qui marqua la séparation de la Chine continentale et de Taïwan suite à la guerre civile. 'Nous sommes une famille' a déclaré le président chinois à son homologue en préambule de cette rencontre, censée concrétiser le rapprochement diplomatique, observé ces dernières années. Pour le reste, les objectifs de ce mini-sommet restent flous, ce qui à de quoi inquiéter les Taïwanais, soucieux des intentions réels de Pékin, qui considère l'île de Taiwan comme une province chinoise qu'il faut réunifier. 'Nous attendons que le président Ma Ying-jeou nous apporte des réponses. Nous resterons ici jusqu'à son retour à Taipei, vers minuit, explique cette opposante. Nous n'excluons pas d'organiser une plus grande manifestation, car c'est un sujet important pour le peuple de Taïwan. Nous ne pouvons pas permettre que notre souveraineté soit exploitée.' Plusieurs centaines de manifestants se sont rassemblés devant le Parlement à Taipei pour dénoncer les intentions du président taïwanais, qu'ils qualifient de traître. La police a procédé à plusieurs arrestations Chine - Taïwan Xi et Ma : pour la rencontre historique, le moindre détail compte https://t.co/fTJkrFbcmI pic.twitter.com/PBg7XX5ClS- Courrier inter (@courrierinter) 5 Novembre 2015 Première rencontre des dirigeants de la République de Chine et de la République Populaire de Chine #MaXi... https://t.co/JoFbPshjow- Taiwan Mag (@taiwanmag) 7 Novembre 2015
Publicité