Vidéos à la une
C'est un concert que Renaud n'oubliera pas. Le 96e de sa très longue tournée. Ce mardi 18 avril, il était la star du Printemps de Bourges, mais c'est à un artiste malade qu'ont fait face les 7000 spectateurs. Un public qui ne se fait pas prier pour chanter à la place de l'artiste de 64 ans, mais le ton monte quand il s'agit d'évoquer la politique à seulement quelques jours du premier tour de l'élection présidentielle. "D'une manière générale je préfère la gauche" , a déclaré sur scène celui qui arborait un tee-shirt en soutien à Yvan Colonna avant de donner un indice sur le bulletin qu'il mettra dans l'urne ce dimanche 23 avril. "On ne va quand même pas parler politique. Sinon je vais mettre mon tee-shirt Macron président", aurait lancé Renaud. Une phrase qui aurait été sifflée par le public relate le site du journal Le Parisien. Pourtant, cette prise de position n'est pas vraiment une surprise puisque début avril, sur Facebook, il avait déjà fait part de son souhait de voter pour Emmanuel Macron.
Vidéos à la une
L'été vient d'arriver, avec lui les férias vont se multiplier dans le sud de la France, ce qui va relancer le débat sur les corridas. Pour dénoncer la mise à mort des bovins, Renaud et Rama Yade ont signé un communiqué contre ce spectacle qualifié "d'abomination" dans le texte. Dans ce communiqué repris par un journaliste du Lab Europe 1, le chanteur et la femme politique dénoncent "la torture et la mort de bovins pour le seul plaisir de spectateurs en mal d'émotions malsaines". Ils pointent aussi du doigt le fait que les enfants puissent assister aux corridas, "gratuitement ou à très bas prix", ou encore accéder à des écoles de tauromachie. Il est écrit dans le communiqué que "tout est fait pour que les enfants des amateurs de cette pratique cruelle soient habitués le plus tôt possible à de telles horreurs, dans l'espoir de perpétuer ce "spectacle" sanglant". Deux associations anti-corridas ont donc lancé un appel à manifester le 23 juillet dans les rues de Mont-de-Marsan pendant les fêtes de la Madeleine où vont se dérouler des corridas. Renaud lutte depuis plusieurs années contre cette pratique. Dans le dernier numéro de 30 Millions d'Amis diffusé début juin, il dénonçait une nouvelle fois la tauromachie.
Vidéos à la une
Les policiers dénoncent actuellement une haine " anti-flic ". Un combat dans lequel ils peuvent compter sur un soutien inattendu, celui du chanteur Renaud.
Vidéos à la une
Une planche originale d'un album des aventures de Tintin appartenant au chanteur Renaud a été vendue aux enchères ce samedi pour plus d'un million d'euros.
Vidéos Zapping People
Renaud amoureux d'Elodie Frégé ? ; Cyril Hanouna troublé par le décolleté d'une chroniqueuse ; Gros clash dans les Anges 8 ; Olivier Minne a failli s'étouffer... Retrouvez tous ces extraits et bien d'autres dans notre zapping People du jour !
Vidéos à la une
Invité du 20H de TF1 ce jeudi, le chanteur Renaud, de retour avec son nouvel album, a livré ses impressions sur le bilan de François Hollande à la tête du pays à un an de l'élection présidentielle. "Sa politique de gauche me désespère. Je lui dirai que je n'irai plus jamais voter pour lui" a-t-il déclaré.
Vidéos à la une
Le nouvel album de Renaud sort vendredi. Absent des bacs et de la scène depuis dix ans, le chanteur était l'invité du 20 heures de TF1. Il a répondu sans filtre aux questions de Gilles Bouleau sur les années sombres de sa vie. "J'me suis perdu pendant dix ans. Je mourrais à petit feu... et buvais un litre d'alcool par jour " a-t-il notamment affirmé. Renaud a aussi parlé politique, réitérant sa sympathie pour François Fillon qu'il décrit comme un "parfait honnête homme".
Vidéos à la une
Invité du 20H de TF1 ce jeudi, le chanteur Renaud, de retour avec son nouvel album, s'est exprimé sur l'élection présidentielle de 2017. S'il se défend d'être un partisan de François Fillon, il a concédé qu'en cas de second tour Républicains-FN, il voterait "pour le républicain, le démocrate. (...) Je n'ai pas dit 'Soutenons Fillon !'".
Vidéos à la une
Invité du 20H de TF1 ce jeudi, le chanteur Renaud, de retour avec son nouvel album, a raconté la fois où, lors de la manifestation du 11 janvier, quatre jours après les attentats de Charlie Hebdo, il a "enlacé un flic". "Je lui ai dit : 'Merci mon frère'. Il m'a répondu : 'C'est rien mon pote'".
Vidéos à la une
Alors que ses amis s'inquiètent pour sa santé, un tragique événement va bouleverser Renaud et le relancer dans sa carrière. Les attentats de Charlie Hebdo, où le chanteur a perdu certains de ses amis, vont lui permettre de se remettre à l'écriture après huit ans d'absence.
Vidéos à la une
Absent de la scène depuis 7 ans, Renaud sort de l'ombre. Poussé par Grand Corps Malade, il a composé un titre qui fait partie du dernier album du slameur, "Il nous restera ça", sorti vendredi. Il prépare également un nouvel album qui devrait paraître pour Noël. Le déclic ? La grande manifestation du 11 janvier 2015, suite aux attentat contre Charlie Hebdo qui l'ont bouleversé.
Vidéos à la une
Francis Renaud est venu présenter sur LCI son livre "Justice pour le juge Renaud". Pour le fils du célèbre magistrat traqué par les braqueurs lyonnais, le meurtre de son père était prémédité. "C'était une association malsaine entre les voyous et les hommes politiques" pour éliminer son père, "trop répressif" qui portait atteinte à leurs intérêts.
Vidéos à la une
Thierry Séchan, le frère de Renaud, confirme que le chanteur sortira bien un nouvel album, qu'il va enregistrer au mois d'août à Bruxelles, "du grand Renaud" selon lui.
Vidéos à la une
Candice Mahout revient, dans sa chronique culturelle quotidienne, sur l'étonnante participation de Renaud à l'enregistrement de l'hymne caritatif français contre le virus Ebola. Après cinq ans d'absence, l'artiste de 62 ans a participé hier à Paris à l'enregistrement de la version française de "Do they know it's Christmas", du collectif Band Aid, du Britannique Bob Geldof, contre cette épidémie. Adaptée par Carla Bruni, la chanson "Noël est là", qui doit sortir le 1er décembre, réunit de nombreux chanteurs de renom dont Louis Bertignac, Jean-Louis Aubert (anciens de Téléphone), Lou Doillon, Zaz, Shakaponk, Izia Higelin, Vanessa Paradis et Thomas Dutronc.
Publicité