Vidéos Argent/Bourse
Récemment, le Français Renaud Laplanche, fondateur emblématique de Lending Club, a dû démissionner. Ce dernier aurait agi contrairement aux règles de fonctionnement de sa société. Il aurait revendu à un seul investisseur 22 millions de dollars de prêts collectés par sa plateforme. Mais surtout, il est tenu responsable d'un cours qui s'est effondré de près de 70% en 18 mois. - Avec: Frédéric Bianchi, journaliste à bfmbusiness.com. - 01Business Forum - L'hebdo, du samedi 14 mai 2016, présenté par Frédéric Simottel, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Débrief de la séance du lundi 9 mai 2016. - Avec: Thibault Prébay, directeur général adjoint de la Financière Arbevel. François Mallet, responsable des marchés actions chez Kepler Cheuvreux. Sylvain Loganadin, analyste de marché de Daily FX, pour FXCM. Et Sabrina Quagliozzi, correspondante BFM Business à New York. - Intégrale Bourse, présenté par Grégoire Favet, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Le médiatique Renaud Laplanche se voit contraint de quitter de l'entreprise qu'il a fondée et fait prospérer. Le fondateur et PDG de la société américaine de prêts en ligne Lending Club est accusé de ne pas avoir respecté les règles de fonctionnement qu'il a lui-même édictées. Le Français aurait notamment revendu à un seul investisseur 22 millions de prêts collectés par son entreprise. Suite à ce départ surprise de son patron, le titre de cette fintech s'est effondré à la Bourse de New York. L'action perdait ainsi 24,4% à 5,37 dollars dans les premiers échanges à Wall Street. - Avec: Olivier Goy, président de Lendix. - Intégrale Bourse, du lundi 9 mai 2016, présenté par Grégoire Favet, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Gregori Volokhine, président de Meeschaert Financial Services (New York), a décrypté les tendances sur les marchés américains, du lundi 9 mai 2016. Il est revenu sur le départ surprise du président directeur général de Lending Club. En effet, Renaud Laplanche a été contraint à la démission de l'entreprise américaine de prêts en ligne qu'il a fondée et fait prospérer. Le Français est accusé d'agissements contraires aux règles de fonctionnement qu'il a lui-même édictées. À la suite de cette annonce, le titre de cette fintech s'est effondré. L'action perdait ainsi 24,4% à 5,37 dollars dans les premiers échanges à Wall Street. - Intégrale Bourse, présenté par Grégoire Favet, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Le 12 avril, la transformation du système bancaire américain, a été le thème abordé par Renaud Laplanche, directeur général et co-fondateur de Lending Club, dans le Grand Journal de New York,...
Publicité