Vidéos A la une
Le face à face a opposé Valérie Rabault, députée socialiste de Tarn-et-Garonne, rapporteure du Budget à l'Assemblée nationale et Hervé Gaymard, député UMP de Savoie. Trois jours après le drame, la tension est toujours palpable. Le décès de Rémi Fraisse, 21 ans, dans des affrontements entre manifestants et forces de l'ordre au barrage de Sivens dans le Tarn, a suscité des réactions violentes, y compris dans l'arène politique. Le jeune homme aurait été tué dans une explosion, mais l'enquête doit encore déterminer si elle a été causée par les forces de l'ordre. Valérie Rabault dénonce "l'instrumentalisation de la mort du manifestant pour défendre un combat ou des idées".
Publicité