Vidéos A la une
Pour le ministre de l'Economie et des finances Emmanuel Macron, "accroître la part de mérite, la part d'évaluation dans la rémunération de la fonction publique, c'est une façon de la moderniser". Sa collègue Marylise Lebranchu, ministre de la Fonction publique, n'y est pas opposée, à condition qu'il y ait "des discussions avec les organisations syndicales". A Suresnes (Hauts-de-Seine), une expérimentation sera menée en 2016 : les salaires des 1 300 fonctionnaires de la ville varieront en fonction de leur performance. Chez les frondeurs socialistes, la mesure ne convainc pas du tout tandis qu'à droite on pointe la cacophonie gouvernementale. Revue de détail d'Elisa Bertholomey.
Publicité