Revue du web
Avec l'Express
Conséquence de "l'affaire Ghosn", l'Afep, qui réunit des grandes entreprises, et le Medef ont publié ce 24 novembre une version révisée de leur "code de bonne gouvernance". Sans rendre toutefois contraignant le vote des actionnaires sur les rémunérations.
Publicité