Vidéos à la une
Le directeur général de la gendarmerie, Denis Favier, était l'invité exceptionnel de BFMTV ce mercredi soir, quatre jours après la mort de Rémi Fraisse sur le chantier du barrage de Sivens, lors d'affrontements avec des gendarmes.
Vidéos à la une
Invité exceptionnel de BFMTV ce mercredi soir, le directeur général de la gendarmerie, Denis Favier, a réagi à la mort de Rémi Fraisse sur le chantier du barrage de Sivens, dans le Tarn, dimanche. Il a estimé que la grenade qui a tué le jeune manifestant était "un concours de circonstances tout à fait défavorable", car cette arme "n'a jamais occasionné de dégat mortel".
Vidéos à la une
Delphine batho, ancienne ministre de l'Ecologie, était l'invitée de d'Olivier Truchot ce lundi. Interrogée sur la mort d'un jeune opposant au barrage de Sivens décédé ce week-end à la suite d'un affrontement entre manifestants et forces de l'ordre, l'ex ministre a dit attendre "des paroles fortes de l'Etat". Victime d'"une explosion", on ne sait pas encore si la mort du jeune homme a pu être causée par une grenade lancée par les forces de l'ordre
Vidéos à la une
"Je ne veux pas mettre en cause, à priori, la police. Je souhaite que justice soit faite, que la transparence soit totale sur l'enquête", a-t-il déclaré sur BFMTV. "Je sais aussi que l'emploi des flash Ball dans les manifestations est extrêmement dangereux, cela fait plusieurs années que nous demandons l'interdiction", a ajouté le député EEVL de Loire Atlantique.
Publicité