Vidéos A la une
Florian Philippot était l'invité de Laurent Neumann sur BFMTV ce jeudi soir pour commenter la campagne des régionales pendant l'entre-deux tours. Les derniers sondages placent le candidat du Front national dans le Grand Est derrière celui du parti Les Républicains. Florian Philippot était pourtant arrivé en tête au premier tour. "Je pense que ce sera serré (...) Rien n'est fait et personne ne l'a jamais cru, mais c'est jouable. C'est parfaitement jouable et j'en appelle à ceux qui se sont abstenus", a affirmé le bras droit de Marine Le Pen.
Vidéos A la une
Julien Vaillant s'est retrouvé malgré lui sur la liste socialiste pour le second tour des élections régionales dans le Grand Est. En effet, le chef de file PS, Jean-Pierre Masseret, a décidé de se maintenir au second tour des régionales dans le Grand Est malgré les consignes du Parti socialiste. Tête de liste Meurthe-et-Moselle, Julien Vaillant voulait se retirer mais ne l'a pas pu en raison de ce maintien et risque donc d'être élu malgré lui. "Je voterai Philippe Richert et j'appelle l'ensemble des électeurs de cette grande région à voter Philippe Richert pour, dans l'urgence défendre les valeurs de la République", a expliqué le candidat "forcé" sur BFMTV.
Vidéos A la une
Jean-Pierre Masseret, tête de liste PS dans le Grand Est, a annoncé ce mardi son maintien au deuxième tour, en dépit des injonctions de son parti afinqu'il se retire et fasse barrage au Front national. "Ce n'est pas moi qui ai fait monter le Front national, c'est une stratégie qui n'est pas payante et je propose une rupture", a affirmé l'ancien secrétaire d'État aux Anciens combattants.
Publicité