Vidéos Argent/Bourse
Le débat d'orientation sur les finances publiques aura lieu jeudi 7 juillet à l'Assemblée nationale et au Sénat. Il permettra de mettre en lumière les intentions du gouvernement pour le Budget de 2017, le dernier du quinquennat de François Hollande. Christian Eckert, secrétaire d'État au Budget, a confirmé l'objectif de l'exécutif sur le déficit public, qui sera ramené sous les 3% en 2017. Par ailleurs, le gouvernement veut renoncer à faire des économies avant la présidentielle. En effet, la dépense publique augmentera de 3 milliards d'euros. - Avec: Valérie Rabault, rapporteure générale de la commission des finances de l'Assemblée Nationale, députée PS de Tarn-et-Garonne. - 18h l'heure H, du mercredi 6 juillet 2016, présenté par Hedwige Chevrillon et Pauline Tattevin, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Les opposants à la loi Travail ont manifesté ce mardi, pour la onzième fois depuis le mois de mars. À Paris, le rassemblement a réuni 15 000 manifestants d'après la police, contre 55 000 selon les syndicats FO et CGT. Alors que la mobilisation montre des signes d'essouflement, le projet de loi travail a été adopté dans la journée par le Sénat. D'emblée, l'intersyndicale appelle à une nouvelle journée d'actions le 5 juillet. En attendant, l'ensemble des partenaires sociaux seront reçus mercredi et jeudi par le Premier ministre Manuel Valls et la ministre du Travail Myriam El Khomri. À l'issue de cette rencontre, le texte, qui revient à l'Assemblée nationale le 5 juillet, va-t-il bouger ? - Avec: François Hommeril, président de la CFE-CGC. - 18h l'heure H, du mardi 28 juin 2016, présenté par Hedwige Chevrillon et Guillaume Paul, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Au terme de plusieurs jours de bras de fer, le ministre de l'Intérieur a donné aux syndicats anti-loi Travail son feu vert pour organiser la manifestation du jeudi 23 juin dans les rues de Paris. Le parcours du cortège, décidé par Bernard Cazeneuve, fera environ un kilomètre dans le quartier de la Bastille. Après cette autorisation, les syndicats ont salué "une victoire de la démocratie". Depuis plusieurs jours, le gouvernement, dont Manuel Valls, affichait une volonté ferme d'interdire la mobilisation syndicale, qui devait initialement s'élancer de la place de la Nation pour rejoindre la place de la Bastille. Mais au final, les manifestants auront droit à un trajet plus court autour du bassin de l'Arsenal. Est-on face à un compromis où tout le monde est perdant ? - Avec: François de Rugy, député "écologistes !" de Loire-Atlantique, vice-président de l'Assemblée nationale. - 18h l'heure H, du mercredi 22 juin 2016, présenté par Hedwige Chevrillon et Guillaume Paul, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
La région parisienne fait face au blocage des principaux sites de traitement des déchets, en raison de la grève des éboueurs. Alors que des milliers de touristes sont attendus pour l'Euro 2016, les rues de Paris sont jonchées de détritus. C'est une très mauvaise publicité pour la capitale et pour tout le pays. Suite au mouvement de grève nationale reconductible, le réseau ferroriviare s'annonce perturbé vendredi, jour J pour le championnat d'Europe, et 10ème journée de grève pour la SNCF. Puis, mardi se tiendra une manifestation nationale à l'appel des sept syndicats opposés à la loi Travail (CGT, FO, FSU, Solidaires, Unef, UNL, Fidl). - Avec: Emmanuel Lechypre, éditorialiste à BFM Business. Christian Schubert, correspondant à Paris du quotidien allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung. Véronique Jérôme, polito-économiste chez ElectionScope. Et Philippe Vivien, directeur général d'Alixio. - Les Décodeurs de l'éco, du jeudi 9 juin 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.
Vidéos A la une
Michel Sapin a déclaré ce jeudi sur LCP qu'il faudrait "peut-être toucher à l'article 2". Quelques minutes plus tard, Manuel Valls contredisait son ministre des Finances sur RMC, affirmant qu'il était hors de question de le modifier, alors que cette partie du texte du projet de loi Travail est celle qui constitue le principal point de crispation entre syndicats et gouvernement. Une cacophonie entre les locataires de Bercy et de Matignon qui intervient aux prémices de la huitième journée de mobilisation contre la réforme El Khomri.
Vidéos A la une
Pour les chauffeurs de ministres, la pénurie de carburant est aussi un sujet de préoccupation. Mais ils ont trouvé une solution pour pouvoir faire le plein sans souci: se rendre dès l'aurore dans les stations-service. Et en cas de panne, une seconde voiture se tient prête pour prendre la relève.
Vidéos Argent/Bourse
Le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A a diminué en avril, pour le deuxième mois consécutif, du jamais vu depuis 2011. Selon les chiffres de Pôle Emploi publiés ce mercredi, le nombre de chômeurs sans aucune activité a baissé de 19 900 inscrits (ou 0,6% en moins) après le recul de 60 000 en mars. Sur un an, une baisse de 22 500 est observée. Au regard de ces bons chiffres, peut-on désormais parler de l'inversion de la courbe du chômage ? - Avec: Valérie Rabault, rapporteure générale de la commission des finances de l'Assemblée nationale. - 18h l'heure H, du mercredi 25 mai 2016, présenté par Hedwige Chevrillon et Guillaume Paul, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Manuel Valls a annoncé ce mardi son intention d'utiliser le 49-3, pour faire passer la loi Travail sans vote au Parlement. Suite aux déclarations du Premier ministre, les présidents des groupes Les Républicains et UDI ont d'ores et déjà brandi la menace d'une motion de censure, en réponse à l'utilisation de cet article de la Constitution. Une initiative qui pourrait tourner à un règlement de comptes interne à la gauche puisque certains députés frondeurs socialistes ne cachent plus vouloir s'associer à la procédure de l'opposition. A l'Assemblée nationale, le débat sur la motion de censure est prévu ce jeudi 12 mai. - Avec: Jean-Christophe Fromantin, député-maire divers droite de Neuilly-sur-Seine, président d'ExpoFrance 2025. - 18h l'heure H, du mardi 10 mai 2016, présenté par Hedwige Chevrillon et Guillaume Paul, sur BFM Business.
Vidéos A la une
Le gouvernement va passer l'épreuve de la rue, ce mercredi, avec la première journée de manifestations contre la réforme El Khomri. Si la pétition en ligne "loi Travail: non, merci !" compte plus d'un million de signataires, l'enjeu est de savoir s'ils grossiront les rangs des cortèges. En périphérie des deux défilés parisiens, les initiateurs de la pétition recensent plus de 200 rassemblements en région.
Vidéos A la une
Laurent Neumann, l'éditorialiste politique de BFMTV, est revenu, ce mardi, sur la manifestation contre la loi Travail qui se tiendra demain. Selon lui, cette mobilisation sera un moyen pour les syndicats de mettre à l'épreuve l'exécutif en quantifiant les rapports de force. L'éditorialiste estime que l'avenir de ce texte se joue sur deux critères: d'une part la capacité du gouvernement à ramener la CFDT dans ses rangs. Il s'agit aussi de convaincre l'opinion publique qui est majoritairement défavorable à la réforme El Khomri.
Publicité