Vidéos à la une
Le président de l'Unef, William Matinet, a été très clair, ce mercredi sur RMC: il "va pousser" dans le sens de l'organisation d'une journée de mobilisation étudiante pour protester contre le pré-projet de loi de la ministre du Travail. "Cette réforme n'a rien à envier à celle proposée par Villepin en 2006, avec le contrat première embauche (CPE)", a-t-il tonné.
Vidéos à la une
Lancée il y a quatre jours par certains salariés et syndicats, qui dénoncent un projet de loi "dangereux", la pétition contre la loi Travail a déjà été signée plus de 300.000 fois. Au sein de la gauche aussi, la réforme portée par Myriam El Khomri a du mal à convaincre. "Ce texte est le dynamitage pur et simple de toutes les garanties collectives des salariés", accuse le secrétaire national du PCF Pierre Laurent. Face à ces nombreuses manifestations de désaccord, le Premier ministre Manuel Valls affirme dans un billet publié lundi soir sur Facebook que "ne rien changer, c'est nous condamner".
Publicité